Législatives. Le point sur les candidatures régionalistes, autonomistes et indépendantistes.

Si toutes les candidatures aux législatives sont ne pas encore déclarées (date limite à la mi mai), les tendances se dessinent au gré des investitures et des accords entre partis. Quels sont les candidats en faveur d’une dévolution bretonne qui comptent ?

Trois candidatures de poids se détachent. Sur la 6e circonscription du Finistère, le maire et conseiller général de Carhaix Christian Troadec a très tôt lancé sa campagne face à ses concurrents, notamment le socialiste brestois Richard Ferrand. Le candidat, qui avait déjà dépassé les 10% des suffrages aux précédentes législatives, a depuis été médiatisé par l’affaire de l’hôpital de Carhaix et a facilement remporté les cantonales de 2011.  Sur la 6e circonscription du Morbihan, c’est le maire de Langonnet Christian Derrien qui défendra la dévolution à la bretonne. En 2011, il avait créé la surprise aux cantonales en battant dès le premier tour le sortant UMP malgré la présence d’un candidat UDB. Les deux candidats du Mouvement Bretagne et Progrès ont l’avantage de bénéficier d’une popularité très importante dans leurs fiefs électoraux. Leur faible visibilité dans les parties les plus éloignées de leur circonscription sera le handicap à dépasser pour peser voir accéder au second tour.

Sur la circonscription de Ploërmel, Paul Molac a été sollicité par l’UDB pour être le candidat commun PS/UDB/EELV face au fils du ministre de l’intérieur François Guéant. Le militant linguistique devrait obtenir un score solide malgré son peu de notoriété en dehors du mouvement culturel breton. Soutenu par une bonne partie du PS local, à commencer par les maires de Plöermel et Questembert, il aura cependant en face de lui un candidat divers gauche soutenu par certains dissidents, dans une circonscription par ailleurs très orientée à droite.

Plus nombreux sont les candidats qui, sans jouer les premiers rôles, pourraient dépasser le stade du témoignage et pourquoi pas atteindre les 5%. Plusieurs candidats UDB seront soutenus par Europe Ecologie Les Verts : à Saint-Brieuc (1e circonscription des Cotes d’Armor), Rezé (4e de Loire-Atlantique) et Redon (4e d’Ille-et-Vilaine). Yves Pelle, président du parti breton, devrait également obtenir un score honorable sur la circonscription de Dinan (2e des Côtes d’Armor). Enfin d’autres membres du MBP pourraient annoncer leur candidature, notamment Florent Hiliou à Bannalec (8e circonscription du Finistère).

D’autres candidatures autonomes de l’UDB et du Parti breton sont annoncées mais ne devraient guère peser. Breizhistance présente également deux candidats à Châteaubriant et surtout Guingamp ou l’absence annoncée de l’UDB pourrait lui offrir un score raisonnable.

Enfin, le Parti breton annonce la candidature de Claudine Perron sur la circonscription de Gourin-Hennebont, face à Christian Derrien. Cette opposition peut surprendre alors que les deux candidats étaient colistiers aux régionales 2010. Risque calculé  ? Rien n’est moins sur car le candidat du Kreiz -Breizh devrait aspirer toutes les voix « dévolutionnistes ». Dans ce règlement de compte à OK Gourin, Lucky Luke a une longueur d’avance sur Martha Canary.

5 COMMENTS

  1. La grosse blague… »Soutenu par une bonne partie du ps local ». Paul molac n’a aucun soutien hormis les 2 communes citées. l’ensemble des militants PS (maire, conseillers municipaux et militants) se sont prononcés pour Charles-Edouard Fichet, candidat dissident PS. Aux dernières nouvelles, les militants ne sont pas plus dissidents que d’autres!

  2. Une fois de plus, les candidatures « bretonnes » seront totalement illisibles puisque fragmentées en diverses tendances et personnalités. Que l’on ne vienne pas se plaindre après que nos revendications légitimes n’avancent pas…. Un minimum de coordination est indispensable . A quoi pensent-ils donc ???

  3. Le dernier paragraphe est un peu curieux, je trouve . L’idéal en effet serait qu’il n’y ait qu’un seul candidat « breton » par circonscription mais ça n’a jamais été le cas et ce ne sera pas le cas encore une fois à Gourin mais aussi ailleurs. Donc je ne vois pas trop pourquoi focaliser sur cette circonscription . De plus, il me semble que les Verts en Bretagne ont un programme qui vaut celui du MBP de Christian Troadec en matière de dévolution; je ne vois pas trop pourquoi ils ne seraient donc pas inclus dans cet article. Pour finir, l’allusion à Lucky Luke et Calamity Jane me semble assez obscur et déplacé quand on connaît les deux personnes concernées……

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.