Les avenues Raymond Marcellin et François Mitterrand deviennent l’avenue des Francisques.

Communiqué de Presse
Association Bemdez
Porte-Parole : Bertrand Deleon

L’association Bemdez a débaptisé les avenues Raymond Marcellin et François Mitterrand, constituant une même voie entre Séné et Vannes.

Nous avons créé “une avenue des Francisques”, fixé des francisques aux panneaux de rue (symbole de la France maréchaliste sous l’occupation allemande), et apposé les indications suivantes :
 
 
Raymond Marcellin
Surnommé “Raymond La Matraque”,
Maire de Vannes, président CG et Ministre,
Décoré de la Francisque (Pétain – Allemagne nazie),
Chasseur d’immigrés sauf pour sa bonne péruvienne, sans papiers et maltraitée,
Mentor de la droite française.
 
François Mitterrand
Ministre et président,
Décoré de la Francisque (Pétain – Allemagne nazie),
Ami de plusieurs collaborateurs notoires du nazisme,
Tortionnaire en Algérie,
Manipulateur et escroc,
Mentor de la gauche plurielle française.
 
 
Ce mouvement de débaptisations (cette nouvelle double action après Henry de Montherlant et les Frères Lumières ; un courrier aux 24 municipalités de Vannes Agglo auquel seule la commune de Monterblanc a daigné répondre pour l’heure ; une lettre à M. Mélenchon suite aux propos communs du Front de Gauche et de la Libre Pensée) se veut une réponse aux rumeurs colportées par un conseiller municipal de Plescop et un secrétaire de la Libre Pensée du Morbihan concernant l’attribution du nom de Polig Monjarret au futur collège de Plescop. La polémique a ensuite été alimentée dans le but de salir le passé d’un homme dont l’oeuvre est immense pour la Bretagne, aussi bien sur le plan culturel qu’économique. Ainsi, le conseil municipal de Plescop et les passionnés de culture bretonne ont dû céder à la polémique en abandonnant le projet.
 
Il est odieux de refaire le procès d’un homme qui a été déjà acquitté, de surcroît par un tribunal de guerre, réputé très peu clément. Nous invitons tout un chacun à consulter la biographie de Polig Monjarret dans nos précédents communiqués. La Bretagne doit beaucoup à Polig Monjarret, les accusations qui lui sont portées sont fausses ; elles tendent à atteindre la Bretagne en son coeur.
 
En effet, si Polig Monjarret est irréprochable et a oeuvré positivement pour la Bretagne, est-il normal d’avoir des rues, places et bâtiments publics portant les noms “François Mitterrand” ou  “Raymond Marcellin” dans nos agglomérations ?
Est-il naturel que parce qu’un homme est breton, sa mémoire, sa vie et son oeuvre peuvent être déshonorées en toute impunité ?
 
Pour cette raison, l’association Bemdez entend poursuivre ses actions de retraits de noms attribués à des lieux publics et appelle toutes les organisations, associations et individus à faire de même.
 
Le collège public de Plescop s’appellera Polig Monjarret.
 
Pour Bemdez,
Bertrand Deléon.
 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.