Alimentation : les Bretons unis dans la diversité

0

Le journal du Net vient de sortir une carte des dix aliments les plus surconsommés dans chaque département par rapport à la moyenne hexagonale. L’occasion de quelques surprises en Bretagne.

Certains « aliments «  sont prisés dans les 5 départements bretons : dans l’ordre, il s‘agit du cidre, des rillettes, du beurre et … du porto, qu’il faudra donc officiellement classer dans les éléments constitutifs de l’identité gastronomique bretonne.

On retrouve ensuite des préférences suivant les départements bretons : la galettes des rois est ainsi surconsommée en Haute Bretagne, alors que dans l’Ouest on se rabat sur les autres types de pâtisserie. Autre découverte, dans les quatre départements du Nord, c’est le mousseux qui séduit, alors qu’en Loire-Atlantique, on tourne directement au rhum et aux liqueurs.

Dernière découverte : Les Côtes d’Armor sont championnes du surachat d’alcools : cidre (+ 286% par rapport à la moyenne de l’hexagone !) mais aussi mousseux, porto, pastis and co et gentiane. Le Morbihan en revanche est le seul département breton ou l’on « surconsomme » les apéritifs sans alcool.

En bref, si l’on en croit ces statistiques : les spécificités bretonnes sont relativement marquées en matière d’achats alimentaires, avec des pourcentages de « surconsommation » importants même s’il restent en dessous des 1200% relevés en Alsace pour l’achat de l’alcool local..

Dernier enseignement : visiblement, pour les auteurs de cette étude, la Corse ne fait pas partie de la France. Dommage, on aurait bien voulu connaître le pourcentage de châtaignes et de saucisson de sanglier surconsommés sur l’ile de beauté…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.