Punk-rock – Justin(e), lid an dek vloaz hag ur ganaouenn e brezhoneg « ar sivienn war he zabour » / Punk-rock – Justin(e) les dix ans et la  » fraise sur le tabouret  » en breton

Les Justin(e)
Les Justin(e)

Diriaou, tro-war-dro Naoned, ur c’hribenn c’hlas ha blot o treuziñ ar parklec’h hag o vont a-herr er gourmarc’had. Un drolinenn divoaz a-dreñv ur garrigell, un den yaouank all ganti. 15 metrad pelloc’h, poent en em soñjal. « Ma, pegement zo ganeomp ? Kant euro ? Deomp dezhi hep mont re bell ! ». « Ya ». Hag ar garrigell war-raok adarre, a-dreñv dezhi daou soner eus ar strollad Justin(e) FX ha Fabien e gribenn c’hlas blot ! O fal : prenañ an defotajoù ret evit gellet magañ an 30 soner ha teknisian bet pedet da lidañ 10 vloaz ar strollad punk-rock eus Naoned.

Anat eo abaoe ma oa bet kinniget ar gouel : leun-chouk e vo senenn Michelet e-pad div nozvezh. Tomm e vo. Met ne vije anv ebet d’an dud sot gant ar sonerezh punk-rock da c’hwitañ war an degouezh-se.

7seizh : Lâr deomp ‘ta Fabien, seniñ a reoc’h warc’hoazh da lidañ ho tek vloaz, hag emaout e sell ober un dra bennak e-keñver da gribenn ?
 » Fenoz vo graet war he zro d’he fichañ kaer. Warc’hoazh e vo … glas-mor, hag e chomo sonn. Hama, erru on lart un tamm ! » FX  » Lart ? A gav dit ? «  Tañva eus an ambiañs, 24 eurvezh a-raok ar mare pouezusañ !
 » Plijet on bet gant ar c’hinnig ‘poa graet eus hol lid deiz-ha-bloaz e brezhoneg (amañ)  ! Merc’hervezhioù ar banell hag Ar sivienn war he zabour lakaet e brezhoneg, fiskal ! «  a gendalc’h. Ur wezh erru du-se en deus skignet Fabien, punk e gribenn ar strollad Justin(e), pajenn vrezhonek 7seizh war moger ar strollad. Pa vez anv eus ur banell bennak, ne ouie ket e oa tomm-tre an aferioù panelloù ouzh kalon ar vretoned er mare-mañ. Pegoulz vo aozet un emgav etre Justin(e) ha Ramoneurs de Menhirs evit ur pleustradeg punk-rock e brezhoneg ?

Jeudi, périphérie nantaise, une crête bleue et molle traverse le parking et s’engouffre dans la grande surface. Silhouette particulière derrière un caddy et accompagnée d’un autre jeune homme. Quinze mètres plus loin, débriefe. « Bon on a combien ? Cent euros ? On y va et on fait gaffe ? « .  » Ouais ». Et le caddy repart, poussé par deux musiciens des Justin(e) FX et Fabien à la crête bleue passé et flasque ! Objectif : faire les courses pour nourrir les 30 musiciens et techniciens invités pour les 10 ans du groupe de punk-rock nantais.

On s’en doutait depuis l’annonce des festivités, c’est complet pour deux soirs à la Scène Michelet. Il fera chaud. Mais pour rien au monde les amateurs de musique punk-rock ne rateraient ça.

7seizh : Dis Fabien, vous jouez demain pour vos dix ans, tu comptes faire quelque chose pour ta crête ?
 » Ce soir, c’est soirée beauté. Demain elle sera … bleue et elle tiendra. Tiens, j’ai grossi moi !  » FX  » ah bon ? tu as grossi ? «  Ambiance à 24 heures du temps fort !
 » J’ai aimé ta présentation de notre anniversaire-évènement en breton (voir ici)  ! Les mercredis du panneau et La fraise sur le tabouret traduit en breton, ça déchire ! «  continue-t-il. En rentrant chez lui, Fabien le punk à crête des Justin(e), a partagé la page 7seizh en breton sur le mur du groupe. Il ne savait pas que pour les Bretons en ce moment, les histoires de panneaux passionnent aussi. A quand une rencontre Justin(e)-Ramoneurs de Menhirs pour un exercice de punk-rock en breton ?

Melize et Sarah Chedifer (en breton)

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.