Un marchou de Qhimpé : « Je vourae a qé le Galo seije pu for erconeû ! »

En pu des marchous pour le berton gn’avae etout des veû qi taent v’neû pour le Galo le 31 dou mei de Mar su Qhimpé (ou ben core pour les deûs langes bertones paraille).

Un ciun dizit sa seqence a 7seizh un p’tit evant q’ela enreille :

1 COMMENT

  1. Je ne parle pas en Gallo, mais merci de représenter cette langue qui est en mal de vitesse!! Sauvons là, et montrons qu’il existe bien deux langues en Bretagne, et qu’elles sont toutes deux égales!
    🙂
    Un jeune du Pays Rennais, reconnaissant!

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.