Grêve à la poste et aéroport Notre-Dame-des-Landes

Jonathan Guillaume et Nathalie Roynard, candidats Breizhistance en pays de la Mée, en campagne contre les incohérences et les injustices

Jonathan Guillaume ©7seizh
Jonathan Guillaume ©7seizh

Jonathan Guillaume et Nathalie Roynard, candidats à l’élection législative dans la 6e circonscription de Loire-Atlantique, ont affirmé leur soutien aux salariés de la poste en grève aux centres de Châteaubriant, Riaillé et Moisdon-la-Rivière.
Les salariés dénonçaient les restructurations qui toucheront les trois sites dès le mois de mai. La nouvelle répartition des tâches entraîneraient un alourdissement des charges de travail et des dépassements horaires sans contreparties. La semaine dernière, une centaine de postiers s’était réunie à Nantes contre la dégradation de leurs conditions de travail et les suppressions de poste.

Un climat de tension générale à La Poste

Les deux candidats de Breizhistance dénoncent  » Ces dernières semaines, ce sont trois employés de La Poste qui se sont suicidés à Montparnasse, Tregunc et Rennes, poussés à l’extrême par les nouvelles politiques de management. « 

Jonathan Guillaume, candidat sur le front des incohérences et des injustices

Jonathan Guillaume a annoncé officiellement sa candidature aux prochaines législatives le 23 mars dernier. Mais depuis de nombreuses années, il est sur tous les fronts des injustices et incohérences.

 » Comment peut-on être agriculteur bio et soutenir la construction de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes ?  »

Résistant à la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, il interpelle le vice-président du Conseil Général de Loire-Atlantique, Yves Daniel : «  Monsieur Daniel, comment peut-on être agriculteur bio, maire de son village (Mouais), adhérent à la Confédération paysanne et soutenir la construction de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes, dont on sait que dans une vingtaine d’années il ne sera plus utile vu la raréfaction du pétrole entraînant un surcoût des voyages en avion insupportable pour les citoyens de base ? C’est non seulement une atteinte à l’environnement mais surtout un gaspillage d’argent public qui serait mieux utilisé ailleurs ! Il faut dénoncer les nombreuses incohérences des élus. Et surtout, il devient un devoir de se demander si l’intérêt particulier ne prime pas sur l’intérêt général. « 

Selon les candidats de Breizhistance,  » les politiques néo-libérales de privatisation entraînent un vrai mal-être général dans la société « .  » Les nouvelles politiques (…) sont orientées vers une rentabilité financière, et non vers l’intérêt général « « (…) les nouvelles organisations détruisent peu à peu les solidarités (…), en individualisant les problèmes « 

La campagne commence déjà pour Jonathan Guillaume et Nathalie Roynard, les candidats Breizhistance-IS. L’acte suivant de leur candidature 2012 sera sans doute la rencontre avec les électeurs d’une 6e circonscription immense qui va de Saint-Nicolas de Redon à Ancenis ( Cantons de : Ancenis, Blain, Châteaubriant, Derval, Guéméné-Penfao, Moisdon-la-Rivière, Nozay, Riaillé, Rougé, Saint-Julien-de-Vouvantes, Saint-Mars-La-Jaille, Saint-Nicolas-de-Redon, Varades )

7 COMMENTS

  1. Pourrait-on avoir un point des différentes candidatures « nationalistes et/ou pro-Bretagne » déclarées et potentielles dans les différentes circonscriptions de Bretagne afin d’éviter d’avoir ce joyeux bordel ??? Cela devient urgent si l’emsav ne veut pas friser le ridicule?
    J’irai même plus loin : pourrait-on avoir la liste des politiques bretons qui sont connus pour être au mieux des mollassons vis à vis de la Bretagne ou pire les ennemis de la Bretagne de façon à s’assurer qu’il y au moins dans chacune des circonscriptions un candidat de l’emsav ???

    • Il paraît évident que le « joyeux bordel » va continuer. Certains font bouillir la marmite en étant PS ou Verts-compatibles, d’autres sont enfermés dans la radicalité, quant aux centristes force est d’avouer qu’on n’entend plus trop parler d’eux. Cela fait des années que ça se passe ainsi, pourquoi cela changerait-il un jour?
      Pour ce qui est de la candidature mentionnée dans l’article, deux remarques : il ne me semble pas que l’affaire de l’aéroport soit un Plogoff en devenir. Vu de la région Bretagne, ça reste un micro événement.
      Sinon, j’ai toujours du mal à comprendre pourquoi des autonomistes ou des indépendantistes soutiennent à bout de bras des luttes sociales souvent menées par des syndicats anti-bretons et centralisateurs à l’intérieur de services publics 100% français. Je sais bien qu’il faut être « de gôche », mais quand même…
      J’attends qu’ils nous disent : voila la Poste BRETONNE que nous voulons, voila le système de santé BRETON que nous voulons etc.

  2. C’est bien ce que je disais…Tout ça est ridicule et ne servira à rien comme d’hab. C’est pas ma faute c’est la faute de machin mais non c’est la faute de bidule et puis je suis meilleur que l’autre et puis ça fait plus longtemps que j’étais là mais non c’est pas vrai c’est moi ….Et puis tout ça va faire du 3% à tout casser et donc ne servira à STRICTEMENT RIEN.

    Tant qu’on sera à ce niveau zéro de la réflexion politique, éh bien, on en restera à la même situation.

    Quant à la candidature Flippot, c’était dans le journal.

    Ce dont il y aurait besoin, c’est une véritable refondation du mouvement politique breton mais là aussi chacun préfère sa minuscule chapelle…Et pendant ce temps-là RIEN n’avance.

  3. Bon, encore une initiative remarquable du mouvement politique breton qui présente plusieurs candidats sur la même circonscription….D’un côté Breizhistance, de l’autre le Parti Breton avec Jacky Flippot bien implanté sur Blain et qui a fait de bons scores précédemment…..On n’a plus qu’à rajouter un candidat UDB, et ce sera la totale.

    Ridicule.

    Il y a pourtant un moyen simple de s’entendre : présenter celui ou celle qui a le plus de chances de faire le meilleur score. Est-ce trop demander ?

    Continuez tous comme ça et rien ne changera.

    • J. Flippot est candidat… ha bon ? Où cela a-t-il été annoncé ? Breizhistance a annoncé cette candidature dés le 11 décembre sur son site et dans la presse locale. Plusieurs demandes de rencontre avec J. Flippot sont restés lettres mortes, Breizhistance a déjà présenté 5 candidates et candidats sur la circonscription lors des deux dernières élections cantonales… le Parti Breton, un seul, qui semble d’ailleurs être son unique adhérent en Loire-Atlantique. S’il se présentait, il semble qu’il n’ait aucun accord de financement possible, c’est d’ailleurs ce qu’il m’avait dit il y a quelques semaines. D’ailleurs, je suis étonné de cette candidature de J. Flippot, si elle est bien vraie, car sa suppléante lors des dernières élections cantonales, Anne Lavielle, a déjà annoncé sa candidature aux prochaines législatives au nom du MEI. Je trouve peu respectueux et peu crédible pour les électeurs de se présenter une année avec une suppléante, pour l’année d’après l’affronter. Mais je crois bien qu’au final, tout cela n’est évidemment qu’une histoire de sous.

      Si une candidature doit être « ridicule », je ne crois que ce soit la mienne, Breizhistance a autant, et même surement beaucoup plus de légitimité, à se présenter sur cette circonscription. C’est dommage, le Parti Breton aurait tout simplement pu daigner prendre son téléphone pour appeler Breizhistance…

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.