Ar Redadeg : du 12 au 19 mai, le breton de maison en maison

Pour la troisième édition de la Redadeg, les organisateurs ont une nouvelle fois organisé un grande fête de la langue bretonne. 1500 kms parcourus de Brest à Douarnenez en passant par Morlaix, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Rennes, Nantes, Vannes, Lorient, Rostrenen, Rosporden, Carhaix, Crozon. Des centaines de bénévoles, des centaines de coureurs pour défendre la langue du pays.

Le départ aura lieu à Brest le 12 mai. Voilà le programme :

La fête du départ à Brest

Ici c’est Brest ! » avec un départ sur les rails

TROIS JOURS DE FETE DU JEUDI 10 AU SAMEDI 12

PROGRAMME RECAPITULATIF + plan du parcours

TRACE DU PARCOURS DU DEPART A BREST

Fest-noz, organisé par Ai’ta le vendredi soir (5€)

PRESENTATION DES ARTISTES DES Fest-Noz et Fest-Deiz

PRESENTATION DES ARTISTES DE LA GRANDE SCENE du Samedi

Après Nantes en 2008, Rennes en 2010, Brest sera ainsi la troisième ville à donner le top du départ à cette grande aventure qu’est la Redadeg. SKED a contribué à l’organisation et surtout Ai’ta qui organise le Fest-noz de soutien du Vendredi soir.

Quoi de plus naturel au regard de la dynamique qui existe dans cette ville du Léon, troisième ville bretonne par la densité et la jeunesse de sa population et grande ville universitaire.
Brest est aussi la ville des grands rassemblements de bateaux avec ses fêtes maritimes, des cultures avec la fête des langues du monde, du sport : « Brest court », « Brest fête le sport » sans oublier le « Ici c’est Brest ! » du stade Brestois.

Comme dans beaucoup de grandes agglomérations bretonnes, le développement de la langue bretonne est une tâche difficile (prédominance de la langue française, brassage des populations) et notamment pour Brest, enclave historique de langue française au milieu d’un océan de breton.

Mais la langue bretonne résiste et même se développe à nouveau :

  • L’enseignement du breton poursuit son développement en zone urbaine et périphérique : 9 écoles primaires et 3 collèges toutes filières bilingues privées ou publique confondues (Diwan, Dihun, Divyezh). C’est à Brest qu’est la croissance la plus importante du nombre d’enfants bénéficiant d’une initiation au breton dans les écoles maternelles et le nombre d’enfants scolarisés en breton a doublé en 5 ans
  • Brest adhère à la charte « Ya d’ar brezhoneg » depuis 2006, ainsi que nombre de communes environnantes : Guipavas, Plougastel-Daoulas, Plouzané, Le Relecq-Kerhuon, Gouesnou, Plouguerneau, Landéda, Lannilis, Milizac, Tréglonou, Saint-Pabu, Plabennec, et la liste n’est pas exhaustive !

La Redadeg a choisi la ville de Brest pour sa troisième édition parce qu’une vraie dynamique existe dans cette ville du Léon et qu’il est primordial d’être présent dans une ville forte en énergie pour réhabiliter la langue bretonne. Les équipes locales sont enthousiastes et ont été très présentes lors des deux premières éditions avec des taux de participation record et un fort élan local.

Le déroulé du départ

16h00 : Départ au parc à Chaines au port de commerce 3 boucles seront proposées pour permettre à chacun de prendre part à la course : 1ère boucle  : 1 km facile. 2ème boucle  : 3 km, tout public, sur les quais du port de commerce 3ème boucle : 3 km avec dénivelé, plus difficile. La course empruntera par la suite la voie du tramway dont le lancement coïncide avec la Redadeg 2012 (la ville de Brest a symboliquement acheté les 15 premiers kilomètres de ce parcours qui emprunte la voie du Tramway) pour quitter la ville de Brest vers Gouesnou et poursuivre ainsi le parcours en Bretagne jusqu’à Douarnenez

DES FETES PARTOUT DANS LE PAYS LEON SUR LE PARCOURS

Durant l’après-midi, avant et après le départ de la course il y aura des animations variées pour tous, avec concerts et Fest-deiz / Fest-noz, stands des associations culturelles du Pays de Brest et possibilité de les rencontrer et de découvrir ou retrouver les actions et activités proposées par celles-ci : écoles, sports, théâtre… la langue et la culture bretonnes seront à l’honneur.

 

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.