Christophe Priou : « Un référendum en Loire-Atlantique sur la réunification clarifirait les choses ! »

Christophe Priou

Candidat dans la septième circonscription de Loire-Atlantique (Le Croisic, Guérande, Herbignac, Saint-Gildas-des-Bois, Pontchâteau et La Baule), Christophe Priou (UMP) brigue un troisième mandat.

« Nicolas Sarkozy n’a rien contre les Bretons »

Le maire de Guérande reconnaît les débuts difficiles de l’ancien président au salon de l’agriculture, lors de sa visite au Guilvinec, ou encore ses vacances sur le yacht de Bolloré. « Nicolas Sarkozy n’a rien contre les Bretons. Il a une forte personnalité et a peut-être été un peu provocateur avec les médias« . Il a ensuite essayé d’améliorer son image. Le député assure ne pas comprendre les critiques sur la toile prêtant à M. Sarkozy des propos méprisants envers les Bretons. « Il vient souvent  en vacances sur la presqu’île. Il déjeune au Croisic ou encore dans une crêperie à Saillé. Je ne l’ai jamais entendu tenir de tels propos. Les médias ont entretenu une campagne hostile à son encontre durant tout le quinquennat ».

« Ayrault et Fillon font fausse route »

Sur le thème de la réunification, le député affirme qu’il y a eu des avancées. La modification de la Constitution adoptée le 23 juillet 2008 par le Parlement permet, sous certaines conditions, la mise en place d’un référendum pouvant porter sur ce genre de sujet. La réforme des collectivités territoriales et la création des conseillers territoriaux devraient contribuer, en 2014, à la modernisation de la France avec la mise en place d’un pôle département-région dans lequel croit le député. « Ensuite, la crise est arrivée. Il faut savoir gérer les priorités ».

« Ayrault et Fillon font fausse route. On ne peut pas nier que la Loire-Atlantique a une identité bretonne. On le voit tous les jours, à travers l’architecture, la culture. Il faudrait organiser un référendum dans tout le département. Pour ou contre la réintégration de la Loire-Atlantique dans la région Bretagne ? Cela clarifiait les choses ». Mais, avec la nomination du maire de Nantes à Matignon, les choses ne seront pas si simples. « Les élus locaux socialistes se cachent souvent derrière leur mandat pour éviter les consultations populaires ».

Le premier magistrat de la cité médiévale met en garde les militants qui souhaiteraient l’indépendance de la Bretagne. « Je ne pense pas qu’ils soient nombreux. Il ne faut pas se renfermer sur soi-même. Nous sommes dans une culture mondialisée. A qui vendrions-nous nos paquebots et les Airbus de Saint-Nazaire ?« 

Selon lui, le bilinguisme est positif. « C’est une marque d’ouverture« . Une école Diwan a d’ailleurs récemment ouvert à Guérande. « La cinquantaine de langues régionales ne met pas en danger la République« .

« Respect des contestations, mais dans l’esprit républicain« 

L’élu de la septième circonscription condamne les actes de certains militants pro-réunification. « Je respecte les contestations, mais cela doit rester dans l’esprit républicain« . Il garde en mémoire l’attentat qui l’avait visé le 24 novembre 2000 à La Baule. Commis par un militant d’extrême-droite pour d’obscures raisons, l’attentat avait pris la forme d’un colis piégé destiné à Christophe Priou mais qui avait mortellement touché Jacques Leparoux, agent technique du syndicat intercommunal. « Ça commence par des graffitis, mais cela peut aller beaucoup plus loin. Il faut prendre des engagements, comme la proposition Le Fur il y a quelques mois ».

 

LEGISLATIVES 2012

Arrivé premier dimanche dernier avec 41.41% des voix, Christophe Priou affrontera Hélène Challier (PS) qui a réuni 35.97% des votants.

Contrairement à 2007 où il avait manqué de peu son élection dès le premier tour (49.90%), le député sortant doit faire face à la montée en puissance du Front National (9.71% des suffrages contre 2.10% cinq ans plus tôt) et à la victoire de François Hollande lors des dernières présidentielles.

3 COMMENTS

  1. Pour ceux qui n’ont pas compris que l’UMP s’était saisit de la problématique en 44 à des fins électoralistes et pour emmerder le PS tout puissant au niveau local (cf : Franck Louvrier, Michel Hunault ), deux liens qui nous rappelle la vraie position de ces gars là :

    http://www.presseocean.fr/actu/actu_detail_–Il-faut-bouger-les-lignes-_12027-833666_actu.Htm

    http://44breizh.com/2011/04/28/44bzh-louvrier-et-grosvalet-dans-la-boulange/

  2. ha ha toujours les mêmes discours la droite pour limiter un peu plus les libertés et faire des amalgames : … « ça commence par un pétard, ça finit par l’hero en intraveineuse »… « ca commence par l’homosexualité, ca finit par la pédophilie » …

    Mais attention M. Priou « ça commence par la réunification puis ça finit par l’indépendance ! »

  3. Le dernier commentaire de M. Piriou est méprisant pour les Bretons. Quel rapport entre des militants d’extrême droite et des militants bretons ? De plus, il n’y a pas que des indépendantistes en Bretagne, il y a aussi des autonomistes, qui eux sont nombreux car ils suivent la majorité des Bretons qui veulent que la Bretagne dispose de plus de pouvoirs.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.