Les militants culturels lorrains ont interrogé les candidats aux législatives sur la question des langues de Lorraine

0

Nous reproduisons ici le texte publié par l’association Zweisprachig unsere Zukunft (Culture et bilinguisme de Lorraine) où il est rendu public l’avis des candidats à la députation sur la question des langues de Lorraine (allemand dialectal francique et alémanique, allemand standard (Hochdeutsch), luxembourgeois et Lorrain roman).

1ère circonscription de Moselle: Aurélie Filipetti (PS membre du gouvernement Ayrault) est signataire de l’appel aux élus mosellans pour une loi sur les langues régionales. Son adversaire ne l’a pas signé.

2ème circonscription de Moselle: Denis Jacquat (UMP) est signataire de l’appel aux élus mosellans pour une loi sur les langues régionales. Son adversaire ne l’a pas signé.

3ème circonscription de Moselle: Nous appelons les électeurs à voter blanc. Ni Marie-Jo Zimmermann (UMP), ni Christiane Pallez (PS) n’a signé l’appel aux élus mosellans pour une loi sur les langues régionales. Marie-Jo Zimmermann, députée sortante, n’a pas signé la proposition de loi N° 3055 pour la défense et la promotion des langues régionales présentée à l’Assemblée nationale

4ème circonscription de Moselle: Jean-Yves Schaff (PS) est signataire de l’appel aux élus mosellans pour une loi sur les langues régionales.
Alain Marty (UMP), député sortant, n’a signé ni l’appel aux élus mosellans pour une loi sur les langues régionales ni la proposition de loi n° 3055 pour la défense et la promotion des langues régionales présentée à l’Assemblée nationale. Marty n’a pas contribué à la défense de la langue régionale durant ses 10 ans de mandat de député. Il n’a pris aucune mesure significative, ni en faveur de nos dialectes ni pour développer l’enseignement approfondi de l’allemand standard: il n’existe qu’un seul site biculturel à Sarrebourg (aucun dans les cantons de Phalsbourg et Albestroff), il n’y a aucune section AbiBaC en lycée et aucune section BacPlus-AbiPlus, le pendant d’ABIBAC pour les sciences de l’ingénieur (SI) et sciences et technologies industrielles (STI). Les élèves doivent aller à Saint Avold. Et pourtant les investissements allemands représentent 50 % des investissements en Lorraine et génèrent 22 000 emplois. Il est donc urgent de changer de député.
6ème circonscription de Moselle: Laurent Kalinowski (PS), actuel maire de Forbach, a soutenu diverses actions en faveur de notre langue: pérennisation d’une école biculturelle, création du festival Mir schwätze Platt et plaques de rue en Platt.
7ème circonscription de Moselle: André Wojciechowski (UMP) est signataire de l’appel aux élus mosellans pour une loi sur les langues régionales et de la proposition de loi n° 3055 pour la défense et la promotion des langues régionales présentée à l’Assemblée nationale. Son adversaire n’a pas signé l’appel.
8ème circonscription de Moselle: Michel Liebgott (PS) est signataire de l’appel aux élus mosellans pour une loi sur les langues régionales et de la proposition de loi n° 3055 pour la défense et la promotion des langues régionales présentée à l’Assemblée nationale.
9ème circonscription de Moselle: Anne Grommerch-Brandenburger (UMP) est signataire de la proposition de loi n° 3055 pour la défense et la promotion des langues régionales présentée à l’Assemblée nationale. Son adversaire n’a pas signé l’appel.

À chacun selon ses mérites respectifs. Votez pour des candidats respectueux de notre région et de son identité et qui l’ont prouvé par des actes.

Par ailleurs,  Zweisprachig unsere Zukunft a publié un texte virulent appelant les électeurs lorrains à ne voter en aucun cas pour un candidat Front National (Florian Philippot est au second tour) et un autre regrettant l’absence de professions de foi bilingues.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.