Nord de l’Irlande : Vers une IRA unifiée ?

Communiqué du conseil armé de l’IRA (Armée Républicaine Irlandaise) diffusé à la presse :

L’IRA Véritable et un certain nombre d’organisations détachées de l’IRA, y compris l’Action républicaine contre la Drogue et Oglaigh na hEireann (« les Soldats de l’Irlande » en langue gaélique Ndt), ont rédigé ce soir le communiqué public, au nom du Conseil armé de l’IRA.

Suivant les consultations étendues, les républicains irlandais et un nombre d’organisation impliqués dans les actions armées contre les forces armées de la couronne britannique sont venus ensemble dans une structure unifiée, sous un seul commandement, subordonnée à la constitution de l’Armée républicaine irlandaise.

Le commandement de l’Armée républicaine irlandaise reste engagé dans l’entière réalisation des idées et des principes intégrés dans la Proclamation de 1916.

Dans les années récentes l’établissement de la liberté et l’autonomie de l’Irlande ont enduré un revers dû à l’échec de commandement parmi le nationalisme irlandais et des fractures dans le républicanisme. L’origine, cause de conflit dans notre pays, est la subversion du droit inaliénable de la nation à une auto-détermination et cela a encore à être abordé. Plutôt le peuple irlandais a été vendu à une fausse paix, approuvé sans discussion par un symbolique corps législatif à Stormont.

Les républicains non-conformistes ont été soumis à harcèlement, arrestation et violence par les forces de la couronne britannique ; d’autres ont été internés sur instruction du suzerain Anglais. C’est la Grande-Bretagne, non l’IRA, qui a choisi la provocation et le conflit.

Le mandat de l’IRA pour la lutte armée vient du rejet de la Grande-Bretagne du droit fondamental du peuple irlandais à l’auto-détermination nationale et à la souveraineté – Tant que la Grande-Bretagne s’obstine dans son rejet du droit national et démocratique en Irlande, l’IRA devra poursuivre pour affirmer ces droits.

La nécessité d’une lutte armée dans la poursuite de la liberté irlandaise peut être évitée par la suppression de la présence militaire britannique dans notre pays, le démantèlement de leurs milices armées et la déclaration d’un calendrier internationalement observée et les détails du démantèlement de l’ingérence politique britannique dans notre pays.

Signé : le conseil armé – IRA.

Traduction : Bernard Dagorn, nouveau collaborateur 7Seizh.

Note de FL : Si cette unification des mouvements armés républicains se confirme, il ne resterait au jour d’aujourd’hui qu’une organisation dissidente : la C-IRA (Continuity IRA), proche du Republican Sinn Fein (RSF), mouvement dirigé par Des Dalton.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.