Uéte contréys oçitanes s’atropèlent a l’Estivada pour devizae de politiq langaïjiere

Les siens enchaïrjës des politiqes langaïjieres des mançiunes contréys d’Oçitaniy s’atropèlite durant la fédéralh de l’étë de Rodés a l’antama dou mei de julhète. L’assemblléy-la avae devoçion a qé châq de yeûs dizaen de cai q’il avaen afere pour emboni l’etat de l’Oçitan su tout le terouér de l’Oçitaniy.

Un parcha enterejional de souaitriy trans-devizes de parchomançe dou langaïje oçitan a taet ecrite e signë par les contréys Aqhitaene, Meidi-Pyrénéys, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes e Lémouzin. Le parcha-la fût signë au davant de bassadous de qheuqes departamants, d’agerouéys de qhemunes e de l’Etat françaez. La Generalitat de Catalogne juri q’ol ara sieudu la pouche yelle etout.

Entour de la tabe, gn’avae : Guilhèm Latrubesse (Meidi-Pyrénéys), Yvonne Griley (Generalitat de Catalogne), David Grosclaude (Aqhitaene), Gustau Alirol (Aovergne), Belkacem Lounés (Rhône-Alpes) e Sarah Vidal (qhemune de Rodés).

 En 2013 s’ra levae ene Ofice foraen pour l’Oçitan en Aqhitaene. Sti-la a point devoçion a fere l’ouvraïje q’ét m’nae par la Soçietéy Civile meins ben, a la contrere, de tarvalhae en etrariy d’o le monde. La contréy de Meidi-Pyrénéys e ventié yelle de Languedoc-Roussillon seront dens la souaite etout. En Aovergne, n’ét point de domé, c’ét pâs core sitant ao roule. Meins la sinûre d’un parcha pour l’ensegneriy de l’Oçitan d’o le rectorat de Clarmont ét abutéy deja. E gn’ara un pâssë qi s’ra enchaïrjë dou patrimoéne oçitan par d’ssus le brecot. La consortéy de la contréy Rhône-Alpes c’manssi a se chevi de l’Oçitan en 2009, e pé enhèrdi ao «Congres Pardurant de la Langue Oçitane» ao mei de jin passë ça y a c’manssae les assemblléy o les ajents coutûral a sour fin qé de mete botin le tarvalh de la soçiétéy civile.

 Biao qé gn’a ben lin ente les contréys d’Oçitaniy su le qai q’a a-r’vaïr o l’Oçitan, toutes les contréys metent des elijes pour parchomae pu fo la langue. Ao parsu, i serchent a souaitae a sour fin qé de yete d’domé pour s’ente-savaïr d’o l’Etat.

Parolië : uété : huit / s’atropèlent : se réunissent / avaïr devoçion : avoir pour but / avaïr afere : avoir besoin / emboni : améliorer / parcha : charte / souaitriy : collaboration / trans-devize : trans-frontalière / parchomançe : développement / bassadous : représentants / agerouéys de qhemunes : communautés de communes / sieude la pouche : suivre le mouvement / foraen : public / tarvalhae en etrariy : travailler en collaboration / ventié : peut-être / yete ao roule : fonctionner / pâssë : élu / enhèrdi : adhérer / pardurant : permanent / mete botin : mettre en commun / biao qé gn’a ben lin : même s’il y a de fortes différences / le qai : les choses / o : avec / elijes : argent / ao parsu : de surcroît / yete d’domé : être ensemble, unis / s’ente-savaïr : trouver un accord.

L’articl-la a taet journalizae dedens la gazette Oçitane Le jornalet o qhi qé 7Seizh a topae.

Vous pouéz leire l’articl d’orine su : http://www.jornalet.com/nova/565/uech-regions-occitanas-sacampan-a-lestivada-per-parlar-de-politica-linguistica

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.