Mor Glaz craint un naufrage du MSC Flaminia

1

L’association Mor Glaz craint que la situation du porte-conteneurs MSC Flaminia entraîne « une catastrophe maritime au large des côtes françaises ou anglaises. »

Mor GlazUn marin a péri et un autre a disparu dans une explosion inexpliquée qui a secoué le navire, le 14 juillet. Mor Glaz s’associe « à la peine des familles. » Le MSC Flaminia est actuellement remorqué au large du Finistère. « Il transporte 2 876 conteneurs, » indique Jean-Paul Hellequin, président de l’association. « Que contiennent-ils ? C’est un danger pour l’homme et l’environnement ». Expert en sécurité maritime, il estime que « les soutes du MSC Flaminia représentent un vrai danger ». Pour mémoire, Mor Glaz précise que le chimiquier Ivoli-Sun a sombré au large de Cherbourg en 2000.

JLMD Ecologic System
Mor Glaz préconise « de rendre obligatoire l’installation du JLMD Ecologic System sur tous les navires ». Cet équipement facilite la récupération des matières et produits à bord des navires, en cas de naufrage ou d’échouement. « Depuis les naufrages successifs, de nouvelles mesures, de nouvelles règles sur les contrôles des cargaisons, des navires, des équipages y compris sur les endroits refuges nous inondent, » constate Mor Glaz. « Mais rien n’a changé ou pas grand-chose ». L’association imagine « les discours et les spécialistes qui tenteront de nous rassurer » en cas de naufrage.

Mesures et remorqueur
« Lors de l’échouement  du cargo TK Bremen, en décembre 2011 sur la plage d’Erdeven (Morbihan), Eva Joly des Verts, Jean-Yves Le Drian, président de la Région Bretagne à ce moment et plusieurs associations comme le syndicat CGT des Marins du Grand Ouest ont réclamé un remorqueur et de nouvelles mesures, » rappelle Jean-Pierre Hellequin. « Ces demandes sont-elles passées aux oubliettes ? »
L’association Mor Glaz soutiendra les élus et les administrations qui accepteront l’escale forcée du porte-conteneurs MSC Flaminia dans une zone abritée. « Chacun doit prendre ses responsabilités. Laisser sombrer le navire serait une grave erreur, une forme de lâcheté et d’impuissance ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here