Un texe en Galo su le paniao d’esplla dou pilië des 30

1

Vous le savéz-ti ? A cotë dou pilië de la baodriy éz 30 q’ét piqhë su Ghilla perchaen de Plleurmè (56) gn’a un paniao d’esplla. Dessur le monde peuvent leire un deplet su la baodriy-la eyou qé qhinze bertons e qhinze angllo-bertons s’ente-pilite le 26 dou mei de Marr 1351. E dame, a cotë des texes en françäez e en angllaez, gn’a etout un texe en berton e un siun en galo ! Stu-ci fût (vra ben) tournae par l’Institut Qhulturel de Bertaigne.

Le saviez-vous ? A côté de la colonne du combat des 30 érigée sur la commune de Guillac proche de Ploërmel (56) il existe un panneau explicatif. Dessus est expliqué la fameuse bataille où 15 bretons et 15 anglo-bretons se battèrent le 26 mars 1351. Et surprise, à côté des textes en français et en anglais, le visiteur peut lire un texte en breton et un en gallo ! Ce dernier a été (très bien) traduit par l’institut culturel de Bretagne.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Net bé pour le gallo ! un panneau que j’avais signalé aussi à l’ICB qui n’avait pas été avisé de sa pose (CG56/Pays touristique Oust à Brocéliande), malgré sa contribution au texte….mais le reporter 7Seizh pourrait-il nous relater la plaque choquante figurant sur l’obélisque, posée sous Louis XVIII (par les autorités départementales du moment et la seigneurie locale descendante du clan franco-breton), faisant état du caractère étranger des Anglais, omettant du même coup celui des combattants français, présents en Bretagne au côté de leurs alliés, lors de cette guerre de succession de la couronne de Bretagne…il est vrai que nos livres d’histoire de France nous parle que de 30 chevaliers Anglais contre 30 Français, ce qui est un drôle de raccourci, rédigé non innocemment. Ce monument est un exemple matériel parmi d’autres (à inventorier), de l’histoire déformée dont à souffrir le Peuple breton…Relire l’ouvrage de Suzanne Citron, le mythe national, demeure incontournable dans ce contexte. Non loin de là, la bataille de Cadoret (cf un article dYvonig Gicquel) mériterait elle aussi un panneau explicatif, il est vrai que cette bataille fût défavorable aux franco-bretons… :-;

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here