Diwan : manifestation de soutien le 15 septembre devant la mairie de Louaneg

Communiqué urgent

Diwan Louaneg appelle à un large rassemblement de soutien samedi 15 septembre à 15h devant la mairie(s ans drapeaux de partis politiques).

Jusqu’à la fin de l’année scolaire 2012, le maire a laissé croire à notre école qu’il travaillerait officieusement à l’achat des bâtiments vides de l’école privée de Louaneg pour en relouer une partie à Diwan à un loyer raisonnable. Nous avions confiance jusqu’à ce changement radical de position.
A partir de là et jusqu’au vendredi 7 septembre, date de la réunion de médiation de la préfecture initiée par le chef de cabinet de François Hollande, Diwan Louaneg a privilégié le dialogue avec la mairie pour débloquer la situation et trouvé ensemble une solution.

A ce jour la mairie a décidé de refuser toute négociation :

  • la réunion avec la préfecture a abouti à un échec
  • le dossier de maison des associations monté et financé par la Région a été rejeté en bloc par la mairie.

La mairie n’a qu’un objectif : que les enfants de Diwan Louaneg quittent sa commune pour aller à Lannuon / Lannion depuis 6 ans les familles et amis de Diwan Louaneg ont fait grandir cette école, animé la commune, fait travailler les commerces locaux, fait vivre la langue bretonne, créé du lien social avec nos anciens de la MAPA de Louaneg qui ont sollicité la mise en place d’ateliers.

Parallèlement, la demande pour que les écoliers accèdent à la bibliothèque municipale est restée sans réponse, le prix de la cantine et garderie est surfacturé, une enseignante fait classe l’après-midi dans le couloir en raison de locaux exigus. Malgré cela, l’association a toujours payé le loyer demandé par la mairie, sans rechigner.

Louaneg dispose de suffisamment de bâtiments pour permettre à la fois le développement de l’école publique et de Diwan.

Nous appelons toutes les associations, individus, et notamment les élus qui majoritairement en Bretagne affichent leur souhait que la langue vive, à être présent en nombre samedi. Exclure Diwan de Louaneg c’est interdire aux enfants de la commune d’apprendre le breton à Louaneg, c’est accepter qu’une mairie en Bretagne décide de tirer un trait, dans sa commune, sur l’avenir d’une langue classée en danger d’extinction par l’UNESCO.

Nous appelons à nous rejoindre toutes celles et tous ceux qui au delà de la langue n’acceptent pas qu’on mette à la rue des enfants en fermant leur école, refusent qu’on supprime 3 emplois dans une commune, pour des raisons idéologiques.

Nous demandons :

  • que le maire réexamine sa position et accepte d’étudier les propositions des pouvoirs publics qui nous soutiennent
  • que l’Etat et Monsieur Descamps, Inspecteur de l’Education Nationale cessent de bloquer le dossier qui doit permettre depuis plus d’un an le passage sous contrat avec l’Etat de notre école
  • que la bonne nouvelle de création de 7ème poste à l’école publique cesse d’être instrumentalisée par les opposants à Diwan pour exclure l’école de la commune : il y a de la place pour tout le monde à Louaneg.

Nous affirmons être à la fois :

  • déterminés à rester à Louannec
  • ouvert à tout dialogue constructif pour déboucher sur une solution acceptable par tous

RDV samedi 15 septembre à 15h devant la mairie de Louaneg, sans drapeaux de parti politique

 

Diwan Louaneg

4 COMMENTS

  1. Sklaer an traoù ! Ou presque… L’Elysée s’en mêle, la Région aussi, même le préfet dans le Télégramme d’hier a « invité Diwan à se mobiliser au niveau régional » (un préfet qui appelle à la mobilisation avouez que c’est cocasse). Mais on attend toujours la réaction de Diwan Breizh. Sont-ils en toujours en vacances ? Ou bien « tout va très bien madame la marquise ». Sortez de ce silence assourdissant ! Toujours aucun communiqué depuis le vote du conseil municipal

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.