Notre-Dame-des-Landes : les grandes manoeuvres ont déjà commencé

7

Depuis une semaine, Grandchamp-des-fontaines a des allures de champ de bataille. Les fourgons de gendarmes mobiles sont désormais plus nombreux que les vaches sur la zone du futur aéroport de Notre-Dame-des-landes. La semaine dernière, les expulsions avaient commencé, et les réinstallations de nouveaux squats avaient à chaque fois répondu aux actions des forces de l’ordre.

Samedi soir, une nouvelle maison avait été investie par une centaine d’opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Cet après-midi, les gendarmes mobiles ont repris possession de cette maison du Liminbout, sans incident officiel. Le préfet ordonne désormais des expulsions dans le cadre de la procédure de flagrant délit.

Les jeunes “squatteurs” de Notre-Dame-des-Landes, qui parfois habitent là depuis plus de cinq ans, attendent de nouvelles expulsions dans les heures à venir.

Quelques heures de répit

L’heure légale de fin des expulsions, soit 21 heures, laissera quelques heures de repos avant les prochaines actions militaires de récupération de la zone du projet controversé. Dès 6 heures demain matin, les opposants s’attendent à être délogés. Leur détermination n’est pas entamée et ils l’ont annoncé “Pour une expulsion, 10 nouveaux squats”.

7seizh suivra cette journée qui s’annonce particulière à Notre-Dame-des-Landes.

7 Commentaires

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.