Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Les jeunes de l’UDB s’émancipent : ils s’opposent au projet de Notre-Dame-des-Landes

Les jeunes de l’UDB s’émancipent : ils s’opposent au projet de Notre-Dame-des-Landes

Dans un communiqué paru ce jour, les jeunes de l’UDB annoncent leur émancipation et prennent une position inattendue. « La majorité de nos adhérents s’étant opposée à ce projet , l’UDB Jeunes prend désormais position contre la construction de l’aéroport de Notre-Dame des Landes. »

Les jeunes de l’UDB continuent ainsi :

« Aujourd’hui, les avantages économiques et écologiques de la construction d’un aéroport supplémentaire sont hypothétiques, basés sur des prévisions et des espérances que les circonstances peuvent fort bien balayer. Les inconvénients, en revanche, seront réels et irréversibles : consommation de terres agricoles, imperméabilisation des sols, destruction d’espaces de biodiversité, sans oublier une dépense conséquente alors même que le rétablissement des comptes publics est une des priorités du gouvernement. Nous estimons que cet argent serait mieux utilisé en construisant ou en ré ouvrant des lignes ferroviaires transversales en Bretagne et des gares dans le Kreizh Breizh, dramatiquement sous-doté en matière de transports en commun terrestres. Or le projet tel quel sert surtout les rêves de métropolisation de l’ancien maire de Nantes et les intérêts de sociétés privées au détriment d’une vision régionale et de service publique.

L’alternative au Grand Paris n’est pas d’en reconstruire un en plus petit à Nantes, mais de bâtir un équilibre territorial reposant sur l’égalité et la solidarité des espaces urbains et ruraux.

Pour finir, l’UDBy condamne le déploiement de plusieurs centaines de gendarmes et CRS à Notre-Dame-des-Landes, signe d’un crispation du pouvoir à l’égard d’une contestation légitime. »

Une position tranchée alors que l’UDB vieille école s’était toujours positionnée officiellement pour la construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Un vent de révolution culturelle et d’insolence intellectuelle soufflerait-il sur la vieille formation politique ? Affaire à suivre…

lire plus

17 COMMENTS

  1. Bonjour,

    Le titre est faux, l’UDB Jeunes ne « s’émancipe » pas mais prend acte de la décision de l’UDB de laisser le choix aux militants et agit en conséquence. S’émanciper voudrait dire qu’on est bridés ce qui n’est pas le cas. Merci de rectifie ce titre !

  2. effectivement , comme le souligne mon camarade ; l’UDB n’a pas de position officielle … en dehors des jeunes depuis aujourd’hui ! environ la moitié des militants de l’UDB doivent être contre l’aéroport , et l’autre moitié pour ; donc comment voulez vous se positionner avec ça ? et même si l’UDB yaouank s’est positionné officiellement contre ; comme nous sommes un parti démocratique ; nous continuerons à respecter la minorité de jeunes de l’UDB pro aéroport …

    Emilie L’Hostis ( référente UDBy Brest et finistère de manière générale )

    • L’UDB s’est toujours positionnée pour cet aéroport depuis de nombreuses années. Par exemple :

      Alain Cedelle, «Un aéroport pour le développement économique», Union Démocratique Bretonne, 15 janvier 2005.
      Michel François, «N-D des Landes : l’UDB favorable, pour des raisons économiques et écologiques», Union Démocratique Bretonne, 15 janvier 2003.

      • Voila position officielle de l’UDB ( actée ce week-end) : « Une position commune n’a pu ressortir des débats. Il faut en prendre acte tout en continuant à réfléchir sur la question des déplacements dans le contexte du centralisme français des transports. En conséquence les élus et les militants restent libres de leur expression publique. »

      • ce ne sont pas des preuves ça … ces quelques personnes sont pas représentatifs de l’UDB à eux tous seuls ( mes respects à eux quand même , malgré nos divergences , car ils sont méritants )

      • A l’UDB, tant qu’une décision n’a pas été remise en cause par une autre décision plus récente, elle reste officiellement en vigueur. Du coup, la position officielle de l’UDB sur NDdL relevait d’une décision datant des années 80. Cette décision était devenue de moins en moins légitime au vu de son ancienneté et du fait que de plus en plus de militants ne s’y retrouvaient plus.

        Il faut bien comprendre que dans les années 80 et 90, on ne parlait pas encore beaucoup du réchauffement climatique et du pic pétrolier. Par contre, il y avait un projet de troisième aéroport parisien. Dans ce cadre, le soutien de l’UDB au projet d’aéroport à NDdL était tout à fait logique. Seulement, à l’époque, tout le monde s’en foutait, et l’UDB se sentait un peu seule.

        Tout cela a créé un affect assez fort, particulièrement en Loire-Atlantique. Maintenant, il faut gérer cet affect. C’est pour cette raison que l’UDB a mis autant de temps à faire évoluer sa position, et à avoir une position aussi flou (position qui consiste en fait à ne pas en avoir).

  3. L’UDB ne s’est pas positionnée pour le projet,en revanche elle laisse le choix à chacun militant de prendre position ou non , c’est un parti démocratique qui respecte la pluralité des opinions et préfère son unité à la division. Cependant, l’UDBJeunes, à une large majorité de ses militants se prononce clairement contre parce que la question de l’aéroport fait quasiment consensus au sein de l’organisation jeune.
    Nous rentrons donc dans la lutte contre cet aéroport et serons bien évidemment présent le 17 Novembre.

    A demain soir 19H devant la préfecture de Nantes pour exiger la libération d’Aurore Martin .
    A wir galon.

    Jean-Baptiste Ravignot-Meziane

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
7seizh.info

GRATUIT
VOIR