NDDL : inutile, coûteux, destructeur. création d’un Comité de soutien bigouden à la lutte contre l’aéroport

De nombreux bigoudens (appartenant à des partis politiques, des associations, ou individuels) ont participé à la manifestation de samedi à NDDL, qui a réuni près de 40 000 personnes. Ils venaient dire non à un projet inutile et anachronique, coûteux et destructeur de l’environnement.

Inutile : contrairement aux affirmations officielles, l’aéroport de Nantes est loin d’être saturé. Avec 38 000 mouvements et 3 millions de passagers par an, il a la même infrastructure (une seule piste) que l’aéroport de Genève, ou celui de San Diego (Californie) qui enregistre 6 à 7 fois plus de trafic. Le survol de Nantes (dénoncé par les pilotes à qui il est imposé alors qu’il pourrait être évité actuellement), pourrait facilement être résolu par la création d’une piste est-ouest sur l’aéroport actuel. Mais cette solution n’a même pas été étudiée par les promoteurs de NDDL. Par ailleurs, personne ne peut prévoir ce que deviendra le transport aérien dans 20 ans, avec la crise pétrolière. C’est un projet des années 70!

Coûteux : l’investissement public est actuellement chiffré à 360 millions d’euros, auquel il faut ajouter les accès, routes et voies ferrées. L’état devrait avoir d’autres priorités. Les emplois créés ne compenseront pas les emplois détruits.

Destructeur de l’environnement : le projet prévoit de détruire 2 000 ha de terres bocagères fertiles, 100 km de haies, 130 ha de bois, et de très nombreuses zones humides. Il est en totale contradiction avec la loi sur l’eau et le Grenelle de l’environnement. C’est une zone d’une remarquable biodiversité, heureusement préservée du remembrement des années 70 et 80.

Pour continuer l’action, informer, nous proposons la création d’un Comité de soutien bigouden à la lutte contre l’aéroport, rassemblant toutes les composantes (partis, associations, citoyens) concernées au cours d’une réunion qui aura lieu lundi 26 novembre, à 20h30 à la salle Marcel Cariou de Ploneour-Lanvern. Cette action est à l’initiative d’EELV, de Bretagne Vivante, et de citoyens non-encartés. Elle est ouverte à tous.

9 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.