TAV : l’autre Notre-Dame-des-Landes

0
8

Depuis plus de 20 ans, autant en Italie qu’en France, des militants environnementalistes luttent contre  le projet de construction de la nouvelle ligne à moyenne vitesse Lyon-Turin, d’où le nom (TAV : treno a alta velocità, train à grande vitesse en italien).

Ce combat, méconnu côté français, est un Notre-Dame-des-Landes puissance 10 en Italie où la vie politique locale, notamment dans le val de Suse, est empoisonnée par la question. Les NO TAV, surnoms des opposants à la ligne à grande vitesse, font souvent la Une des journaux par leurs actions “coup de poing”.

Samedi dernier, une manifestation se déroulait à Lyon, un protagoniste raconte :

Depuis Samedi, les CRS français ont établi au Tunnel du Fréjus des barrages filtrants, ils ont arrêté des véhicules, leurs conducteurs, passagers et – fait le plus grave – des chauffeurs d’autobus, l’un des bus transportant des “SENIORS” qui sont restés en rade pendant plus de quatre heures sans chauffage, sans nourriture, sans aucun moyen et surtout sans aucune explication !

Le No-TAV et Mouvements Citoyens du Piémont et Savoie se battent contre le percement inutile de ce tunnel, car il sera un désastre écologique avec la découverte d’éléments radioactifs et gaz de schiste, avant d’être un gouffre à millions qui va une nouvelle fois précariser et faire augmenter les impôts des citoyens de l’Arc Alpin.

La position de la France ne change honteusement pas quand il s’agit de bloquer des manifestants, sans compter les autres formes de pressions quotidiennes subies par les Savoisiens et Piémontais en territoires occupés.

Malgré l’interdiction de s’exprimer, les slogans se précisent. Au-delà de la demande de respect de l’autodétermination, c’est aussi contre le vol des richesses de leur terre, et pour l’indépendance que nous sommes prêt à protéger et qu’éclatent la vérité sur les droits à la liberté des peuples

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.