NDDL – manifestation à Nantes : Utopia vs Surdité d’Etat

9

Marché de NoëlC’est désormais un rituel, chaque samedi les forces de l’ordre en résidence à Nantes sortent le grand jeu. Une préfecture sous bonne garde, le dispositif est impressionnant et les très nombreux véhicules des CRS font prendre l’air aux grilles de protection anti-émeutes. Le dispositif vise à interdire tout accès autour du bâtiment emblématique d’une surdité étatique.

Pourquoi ?

Depuis près de deux mois maintenant, chaque samedi le pavé nantais accueille les mécontents de l’aéroport en plus des manifestations liées aux revendications sociales conjoncturelles. Et ces opposants à l’aéroport, les médias français nous les annoncent de plus en plus enragés, de plus en plus virulents, de plus en plus… terroristes ! Alors comme chaque samedi, aujourd’hui l’hyper-centre ville de Nantes s’est habillée en bleu, couleur uniforme.

Pourtant, une tonalité particulière l’emportait sur le reste : dans 10 jours, c’est Noël et pas question pour les Nantais de se priver des achats en centre ville même sous haute surveillance.

Nantes, manifestation du 15 décembre 2012
Nantes, manifestation du 15 décembre 2012

Quel chahut ! Marché de Noël. Manifestants calmes. Familles en balade. Manifestants moins calmes. CRS en armes. Le juste cocktail pour un dérapage.

Une balade en ville pour dire qu’on n’est pas content. Et un barrage pour dire où est la force. Des chants rageurs qui éclairent la colère. Et on sort un mur bleu pour garder la position. Cette fois, la position était la passerelle qui mène au tribunal. Echange de  politesses. Jets de projectiles d’un coté. Réponse aux gaz lacrymogènes de l’autre. Un point partout la balle au centre ?

Un joyeux bordel quand même. Tout ça à cause d’un aéroport à la campagne, de centaines d’emplois qui disparaissent, d’hommes d’état sourds et aveugles pendant que d’autres discutent des profits à venir et des dindons de Noël.

Dis, Père Noël, tu pourrais offrir des sonotones et des lunettes à double foyer aux pépés du gouvernement pour Noël ?

Ah j’oubliais ! Pendant ce temps là, à la ZAD, ça bosse dur. 300 représentants des comités de soutien anti-aéroport ont convergé de Bretagne et de France pour réfléchir aux moyens d’action contre les grands projets inutiles.

Des utopistes ?
Et alors, c’est un gros mot, une insulte ? «Les utopies ne sont souvent que des vérités prématurées» disait Lamartine. J’aime bien Lamartine. Et vous ?

9 Commentaires

  1. Dans le marché de Noël de Nantes on goûte au faux mage de Hollande, au vin frelaté de l’Ayrault et on danse la Vals amère de ceux qui on confondu, en votant, les promesses avec le changement…

  2. Sur le cyber front aussi ça bouge depuis l’annonce du marché public pour une action psychologique-pro Ayrautport. Débarquement de tous les journalistes véreux et communiquants-charlatans dans les followers des militants identifiés 😀

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here