Ecrivaïjes en Galo : dou qai nouviao pour la noua

4
10

Diq’a gn’a un p’tit de temp d’ela gn’avae pâs greu d’ecrivaïjes en Galo, faot dire c’qé gn’a. Meins evant Roparz Hemon e la berouéy Gwalarn, i n-n’avae pâs hardi en berton pa pu. Paraille en Corse ou ben core en Basqe. Les ecrivaïjes-la sont fraet faets en-vû l’Oçitan parème. Pâmins mézë, i n-n’a tant qé pu châqe jous de bani en Berton ou ben en Basqe ou en Corse e en-mêle, gn’a des maetes-ouvraïjes, pa !

La Haote-penâ dou Galo

Aloure en Galo, qhel ecrivaïjes qé gn’a don ? Permië, un coupe d’ecrivous sont la haote-penâ dou Galo : Patrik Deriano e André Bienvenue. Tant qé je creu, ét yeûtcite q’ecrivite e q’ecrivent core les lives les pu consecants en Galo ! Si qé v’éz point lû de live dez deûz gouéziaos-la, vouz ne c’naesséz ren dens le Galo. E ét de la bielle ouvraïje tant su le qai q’a a-r’vaïr o la langue qé su la valentoure d’ecrivaïje.

Nouvielles

Depé un p’tit de temp, dens le Galo, ét la ghize des motiës e des gramaeres : Patrik Deriano e Rejis Aofra, châqe n-n’a ecrit. Biao qé gn’a core de l’ohi ét tout come vra d’amin d’avaïr paraille afutiaos admézë ! En pu d’ela gn’a de pu en pu de lives o des ecrivaïjes courts, des meniaeres de rasséreriys de nouvielles. D’aote-faï ‘la taet les assemblléys Galeizes de la Chéze, eyou qé gn’avae un concours d’ecrivous, qi se chouissaen d’ela. En-mêle les istouéres de viaos e de vâches, gn’avae dou brave qai. Bertaèyn Galeizz n’en bani etout. les daraen-ilë il ont bani “Ecrits Gallos en Penthièvre”. Dens le live-la, nen a  rassérae des ecrivaïjes de ciuns sortis dou Pentieve, a-haot de la Bertaigne. Je n’oyû point le pllezi de le leire core, aloure je n’së point coment q’il ét, meins ben des faïs nan peu yete vra surprinz o des “ecrivous de païz” de méme. I n-n’a qheuqes uns q’il ont eune conscience raport ao Galo.

Des galettes vra m’nantes

La muziqe en Galo, permië yelle pour les garçailles, ét vra inventouze depé un p’tit de temp etout. Faot acoutae la “panvolette” parème, la galette a la Nanon Pelhate ou ben core “Silabenn ar silienn”, la galette éz Dihun de R’don eyou qé gn’a un coupe de chansons en Galo vra m’nantes. Si qé v’léz beneïzae vos garçailles pour la Noua, b’am faot point s’eneyae ! E pé si q’ v’étes un punk, un “chupë” (o la chupe su le haot dou chuchot), vous savéz ben q’o les diqses de TAN (“Trouz an Noz”) vouz pouéz héjae de la téïte dens vote oté paraille come si qé v’étiéz su Londres !

Veunla v’éz vote restéy de cadiaos pour la Noua !

[audio:http://7seizh.info/wp-content/uploads/2012/12/cadiaosgalo.mp3]
Parolië : Ecrivaïjes : littérature / la noua : noël / fraet faet : récent / parème : par exemple / pâmins : pourtant / yeûtcite : ceux-ci / maete-ouvraïje : chef-d’oeuvre / ghize: mode / motië : dictionnaire / Biao qé : malgré le fait que / de l’ohi : des erreurs et des manques / amin : pratique / afutiaos : outils / rasséreriy de nouvielles : recueil de nouvelles / les daraen-ilë : dernièrement / beneïzae : faire plaisir / faot point s’eneyae : il n’y a pas à hésiter / chupë : crêté / chupe : crête / chuchot : crâne / héjae : bouger / oté : salon / veunla :voilà / restéy : cargaison / cadiaos : cadeaux

4 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.