Kadir Dilsiz : Un kurde aminz des bertons en castéouane en Turqiy

Kadir Dilsiz ét kurde. Sti-la veqhi qheuqes anéys en Bertaigne. Durant la passéy-la i n’s’épergni point pour idae éz etourous bertons q’avaen taet enveyae en castéouane su Pariz. Je le qenessae ben dou temp-la. I taet dens le colië dou matin diq’ao saïr pour les débarae, ét ben des faïs i fezi dou qai pâs leyal ed’tro. Pâs leyal, e lu q’i risqae d’yete deqhulë devers la Turqiy a châqe minute, ao cas q’i arae taet hapë par la police raport a qi taet dens le qai de se faere dehori. Astoure il ét en castéouane lâ-lin en Turqiy. Lin ben lin de céz li e de son monde. Il fût condanë a 11 anéys de castéouane a caoze q’i tarvalhae dedens eune télédvizouére kurde en Beljiqe e q’il ét etourouz kurde. Ao jou d’anet ça faet bétot 5 anéys de temp q’il ét embarë dens eune prinzon « F ». Dens des prinzons de méme ét pu dusse core come dens les aotes.

Biao q’i n-n’a hardi d’aote prinzoniës politiqes un p’tit partout, Kadir ét li un ciun espeçia. Raport a q’i n-n’a faet hardi de sa béïte pour la Bertaigne. Note païz a nouz-aotes.

Deude ela, Kadir Dilsiz ét etout note prinzonië a nouz-aotes bertons !

Pour yi idae : http://akbdrk.free.fr/

[audio:http://7seizh.info/wp-content/uploads/2012/12/kadir.mp3]
Parolië : veqhi : a vécu / passéy : période / s’épergnae : ménager ses efforts / en castéouane : en prison / yete dens le colië : travailler avec acharnement / diqa : jusqu’à / leyal : légal / deqhulë : expulsé / ao cas qé : au cas où / son monde : sa famille / télédvizouére : télévision / etourouz : militant / embarë : enfermé / dusse : dur / biao qé : bien que / hardi : beaucoup / n’en faere hardi de sa béïte : ne pas ménager sa peine / Deude ela : partant… /yi idae : l’aider

2 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.