Vers une « télévision patriotique française » ?

6

Un projet de télévision sur internet est porté par un groupe d’acteurs politiques. Parmi eux on retrouve Jean Yves Le Gallou, Jean Raspail, Robert Ménard, Paul-Marie Couteaux, Roger Holeindre, Guillaume de Thieulloy, Bernard Lugan, Pascal Gauchon, Pierre Descaves, Michel Marmin, Jean-Michel Dubernard, Renaud Camus, Yvan Blot, Christian Marquant

La plupart sont d’anciens du Front National (FN) période pré-Marine Le Pen. Une partie est également passée par le Mouvement National Républicain (MNR) de Bruno Mégret ou par le Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers. D’autres, tels le professeur Dubernard, Robert Ménard ou Jean Raspail sont sur des positions politiques plus nuancées.

« Notre Antenne, la télévision des patriotes » est le nom du futur média. Diffusée en continu sur internet, cette télévision a pour vocation d’être celle « des patriotes et des français désireux de retrouver leurs racines ».

Plus curieux, ce projet de « télévision des patriotes français » a pour coordinateur Philippe Milliau. Ex-FN, e-MNR, ex-Identitaire, celui-ci est propriétaire de Ti Breizh où se réunissait jusqu’à récemment les « autonomistes identitaires » de Jeune Bretagne. Ti Breizh a également signé la plate-forme électorale « Bretagne nous avons foi en toi » avec ces derniers lors des dernières élections régionales.

Or, certains porteurs de « Notre-Antenne, la télévision des patriotes » sont des jacobins affirmés, hostiles à toute ouverture en matière d’autonomie des peuples sans états de l’état français : le souverainiste Paul-Marie Couteaux, l’ancien Front National Roger Holeindre, etc… alors que d’autres sont plus clairement axés « France à papa », « la bonne vieille France des provinces », etc…

Un courrier interne de l’association (voir pièce jointe à l’article) signée de Gérard Marin ancien rédacteur en chef du Figaro et actuel animateur sur radio Courtoisie dénonce « la gauche qui veut détruire la France que nous aimons » et de l’impérieuse nécessité de l’engagement de « français comme vous » qui ont « mal à leur pays », etc…

Curieux attelage en perspective. La profession de foi autonomiste défendue par la liste « Bretagne nous avons foi en toi » cadrent mal avec l’amour de la « grande France de Jehanne d’Arc » qui semble être l’alpha et l’omega de cette future télévision « patriotique ».

Les premières réunions de rédaction de Notre-Antenne pourront être dédiées à la définition de la « patrie » à défendre…

Lettre de Gérard Marin : notre-antenne

6 Commentaires

  1. Radio Courtoisie télévisuelle. En espérant que le niveau soit aussi élevé que sur la radio qui est, même si l’on ne partage pas les convictions de ses animateurs, d’excellente facture intellectuellement.

    • C’est un peu démodé !
      Le style Milliau serait plutôt “Gangband Style”, genre télé-réalité à Ti-Breizh. Les derniers potins de la sphère nationaliste française et surtout “Qui couche avec … dans la piscine ?” Bref, un bordel quoi !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.