Mélenchon et les municipales : l’extrait de l’émission

Suite au succès de l’article sur les déclarations de Jean-Luc Mélenchon concernant les élections municipales à venir, nous avons décidé de mettre en ligne l’extrait de l’émission « tous politiques » dans lequel le leader du Front de Gauche a fait ces déclarations. La polémique suscitée par son refus de participer à des listes approuvant l’acte III de la décentralisation mérite que nos lecteurs sachent exactement qu’elles sont les termes exacts employés par Jean-Luc Mélenchon.

[audio:http://7seizh.info/wp-content/uploads/2013/01/melenchon.mp3]

1 COMMENT

  1. Je reproduis ci-après une « brève » du Canard Enchaîné du 19/05/1999, qui retrace les propos tenus par Mélenchon au Sénat le 11/05/1999. Histoire de bien comprendre le personnage.

    « Sénateurs sans-culottes.
    La crise corse a déclenché chez certains sénateurs socialistes une solide poussée d’urticaire jacobine. Ainsi, le 11 mais, au cours d’une réunion du groupe PS, Jean-Luc Mélenchon est parti baïonnette au canon contre la charte européenne sur les langues régionales et minoritaires que la France vient de signer. Et Mélenchon de citer carrément Saint-Just : « l’obscurantisme parle basque, la raison parle français ». Son collègue Franck Serusclat en a même rajouté une louche, en proclamant qu’un tel texte signifiait « le retour des Chouans ». Pour rétablir la paix en Corse, il ne restera plus qu’à nommer Mélenchon et Serusclat proconsuls à Ajaccio. »

    Mélenchon a alors 47 ans et est engagé en politique depuis l’adolescence. Son premier mandat de parlementaire date de 13 ans (de 1986 pour être précis). On a donc affaire à quelqu’un ayant des convictions depuis des décennies et les affirmant haut et fort. Aucun doute possible sur ses convictions intimes. De savoir que cet homme qui crache à la figure de ses concitoyens vote alors les lois, cela laisse un certain malaise.

    Et certains pensent qu’il a changé…

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.