Nouveaux valorisateurs thermiques en Sardaigne- Refus catégorique des indépendantistes

(ilminuto.info)-Cagliari le 24 janvier –
Un valorisateur thermique est en fait un incinérateur de déchets, capable de valoriser le contenu thermique pour générer de la chaleur, chauffer de l’eau et enfin produire de l’énergie électrique. Ceux qui procèdent à ces implantations malgré les protestations des citoyens conscients des dangers que ces « monstres » peuvent causer à la santé et à l’environnement , n’expliquent jamais que les thermovalorisateurs n’éliminent pas l’émission de dioxine des fumées de décharges dispersées dans l’atmosphère environnante. Il en a résulté, il y a quelques jours, une ordonnance urgente du Gouverneur de Sardaigne Ugo Cappellacci, qui laisse très peu de temps pour donner l’aval à la construction de plusieurs thermo-valorisateurs en Sardaigne. L’implantation de ces incinérateurs ne semble pas convaincre le Président de la Province de Sassari, Alexandra Giudici, qui, sur ce thème a décidé l’organisation d’une table ronde de consultation territoriale, coordonnée par la Province elle-même et constituée par les Communes du bassin de Scala Erre et par le consortium industriel de la Province. Toutefois,la réalisation de l’implantation semble convaincre moins que tout le monde l’Organisation Politique Indépendentiste « A Manca pro s’Indipendenzia ».

La Gauche indépendantiste , qui, déja par le passé, s’est impliquée à encourager les luttes que les Comités et les Citoyens ont conduites contre les incinérateurs et les valorisateurs thermiques, n’est pas en reste et descend à nouveau sur le champ de bataille pour la défense de la Sardaigne et des Sardes.

« Nous pensons (…) qu’en Sardaigne, le tri sélectif doit, non seulement arriver à 90% »  peut on lire dans un communiqué de A Manca- « mais que ça doit être aussi une occasion de gain et de travail, comme dans les pays les plus civilisés du monde. » Pour MPI, en fait, les valorisateurs thermiques sont non seulement..polluants.., mais appartiennent à une technologie vieillotte que les normes européennes ont prévu de remplacer avant 2020.

« Les coûts pour construire un valorisateur thermique »  continue l’organisation indépendantiste- « sont de 6 à 7 fois supérieurs à ceux qui trient à froid les déchets urbains, dont on recycle des matières Premières utiles pour approvisionner des filières industrielles. »

Cet article est tiré du site sarde Ilminuto.info avec qui 7Seizh a un accord de partenariat.

Article d’origine : http://www.ilminuto.info/2013/01/nuovi-termovalorizzatori-in-sardegna-il-no-secco-di-a-manca/

Traduction pour 7Seizh : Joëlle Sattin Lovat

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.