Manifestations pour une télévision bilingue : mobilisation à Brest, Nantes et Rennes

Manif du breton dans ma télé - Photo : Florian Lannuzel
Manif du breton dans ma télé – Photo : Florian Lannuzel

Alors que les associations organisatrices avaient appelé à manifestation pour une télévision bilingue à partir de à 15 heures ce samedi, les manifestants se sont retrouvés devant les locaux de France 3 à Brest, Nantes et Rennes.
Leur demande : plus de programmes régionaux et de programme en langue bretonne sur la télévision publique en Bretagne.

A Rennes, 200 personnes étaient réunies dont plusieurs conseillers régionaux ainsi que Paul Molac, député du Morbihan, et une délégation des représentants des organisateurs de la manifestation, YvesMarie Derbré Salaun (aita), Kilian Gastinger (aita) et M. Le Bihan (pdt, Bretagne réunie), 44 Breizh et le collectif Du breton dans ma télé a été reçue par la direction de France 3 Bretagne.

A Brest, les interventions et prises de paroles ont  commencé devant près de 500 manifestants. Deux conseillers généraux, Christian Troadec et Christian Derrien, avaient fait le déplacement ainsi que plusieurs élus locaux du Finistère, des Côtes d’Armor et du Morbihan. Drapeaux bretons européens, de partis politiques comme l’UDB, de Diwan flottaient tout au long de la chaîne.Les manifestants ont ensuite constitué une chaîne humaine rue de Siam et devant la mairie de Brest. A noter la présence en tête de la manifestation d’une partie du personnel de France 3 Iroise.

A Nantes, une centaine de manifestants s’était rassemblée devant France 3. Le représentant de 44 Breizh, Jonathan Guillaume a été reçu par la rédaction de France 3 Pays de Loire. A noter la présence dans l’assemblée de  Patrick Mareschal ancien président du Conseil Général de Loire-Atlantique. 5 camionnettes de CRS étaient garées à proximité . Précision par ailleurs, aucune image de ce rassemblement n’a été diffusée par France 3 Nantes !

15 COMMENTS

  1. @Marie
    Je pense que c’est vous qui trollez le débat sur la télé bilingue en montant en épingle un épi-phénomène, s’il a existé. J’ai participé à cette manif, et je n’ai pas vu non plus le drapeau « la manif pour tous » dont vous parlez. Et s’il a existé, ce drapeau ne représente que celui qui le portait, et est complètement hors-sujet par rapport aux mots d’ordre des organisateurs. Les 99% des personnes qui sont venues hier à Brest n’ont exprimé aucune position pour ou contre le mariage des homosexuel(le)s avec leurs drapeaux ou banderolles. Essayer de faire croire le contraire est malhonnête.

  2. C’hwi a gred e cheñcho an traoù gant 300 den ? 15.000 oa ba’Kemper tost bloaz ‘zo… petra ‘neuimp gounezet war lerc’h ? netra. Pierre Maille hag e genseurted ne reont ket foutre eus ar brezhoneg. Petra ra an dud a zo e penn hor bro ? Netra ivez. Ar manifestadegoù ne servijont da netra.
    Petra a ginnigan ? netra ivez. Dipitet on gant an emsav politikel.

    • c’halala… Arabat kredin e vez chenchet an traoù gant UR vanifestadeg… ur gwir « vrezel fozioù » ez eo, e-giz e pep stourm. Ur vanif vras, ur vanif vihan…-hed ar bloaz, tamm ha tamm, a-wezhioù en aergelc’h plijus, a-wezhioù taer ha sirius.
      Pezh a zo ezhomm ? Ur gwir gadoniezh, palioù war berr-dermen, krenn-dermen, hir-dermen. Ha tud. Ha mediaoù oc’h ober heklev d’an oberioù. Hag ober ar bilans war-lerc’h… Prederian, ober, padout.
      Ar gwir en deus pep hini da vout dipitet. Ma… Te ‘gred dit n’int ket dipitet tud Kebek, gant daou referendom c’hwitet 1980 hag e 1995 ? Met koulskoude e vanifestont c’hoazh.

    • @Mali
      Ne perdez pas de vue que l’objectif de ces manifestations était local, c’est à dire faire comprendre aux bureaux « bretons » de fRANCE 3 WEST que les Bretons existent et que par conséquent ils ne se contentent plus d’une chaîne pseudo locale mais ils veulent réellement une chaîne locale à part entière.
      Pour cela, il faut continuer la mobilisation et profiter que le personnel de France 3 ouest est dans une position pour sauver leurs emplois d’être favorable à une TV locale et notamment faire pression sur nos « chers » élus de Bretagne.
      Je rappelle que 24 élus bretons (de Bretagne historique) dits de « Gauche » à l’initiative de M. Molac se sont déjà prononcés pour la création d’une telle chaîne locale. La question que l’on peut se poser est de dire « et que font-les autres ? c’est à dire les 32 autres ?
      Pourquoi ne sont-ils pas associés à la démarche précédente ?
      Les élus de l’UMP (au nombre de 6) de la région administrative bretonne ont émis une lettre dénonçant le fait qu’ils n’aient pas été conviés. Certes mais alors pourquoi ne le font-ils pas ? et pourquoi avoir omis leurs collègues de Loire-Atlantique ? Il n’est jamais trop tard pour bien faire.
      Et alors que font les restants, c’est à dire les 26 autres, d’autant plus que parmi eux il existe un bretonnants comme Gérard Le Cam par exemple ou M.Urvoas qui est connu comme affichant des positions pro-langue bretonne ? Est-ce de l’hypocrisie ?
      Si vous voulez les noms de ces élus, il n’y a qu’à demander…

  3. Bizarres ces deux commentaires…Au lieu de parler du sujet, les voilà partis sur « nos frères gallois »dont on ne parlerait pas et sur un drapeau qui ne plait pas pour X raisons….Bref, la TV bretonne, ça vous intéresse ou pas ? C’est un peu symptomatique des Bretons en général, s’arracher les cheveux sur les détails et incapables de se tenir les coudes pour obtenir ce dont nous avons besoin…

    Cette manif était très bien mais il faudrait déjà en préparer d’autres et notamment devant le Conseil régional.

    • Au contraire, il me semble que ces deux messages sont essentiels : oui à une vraie télé bilingue…mais pour en faire quoi ? Pour moi une télé xénophobe ou homophobe qu’elle soit bilingue ou monolingue ne doit pas exister et encore moins grâce à des fonds publics. Les organisateurs gagneront en lisibilité en empêchant le parasitage de leur message.

      • Bonjour « Marie »,

        Aucune photo ou vidéo ne vient étayer votre amalgame douteux. Il s’agissait bien d’une manifestation pour une télé bilingue et 7seizh relaie bien une manifestation sur le même sujet.

        Vous tentez d’ouvrir un débat annexe qui n’a rien à voir avec le sujet… pour le décrédibiliser ? Avez-vous une photo de votre affirmation ? A l’heure du portable qui fait des photos faciles si vous aviez été choqué(e) vous auriez envoyé la photo à l’appui de votre affirmation !

        Merci de respecter le sujet ouvert dans ce fil. Sinon, nous, lecteurs fidèles, penserons que vous êtes un(e) jacobin(e) travesti(e) en membre pro-mariage gay alors que le sujet sur 7seizh ne fait pas débat. Où comment foutre la merde pour discréditer un sujet qui emmerde !

        • Oh pardon de ne pas faire partie des fidèles lecteurs.
          Je voulais juste vous faire part de mon témoignage et du sentiment de rejet qu’un « épi-phénomène » peut provoquer chez les gens qui sont de simples spectateurs.
          J’aurais effectivement dû prendre une photo. Manque de réflexe. Mais cela me servira de leçon pour la prochaine fois 🙂
          Bon…je vous laisse entre vous.

        • Marie, ou « termaji » comme vu à d’autres endroits où il est question de ces manifestations, avec le même commentaire mensonger, ou qui que ce soit, est un troll, une personne certes réelle, mais qui cherche uniquement à semer la zizanie ici. Dans peu de temps, on aura droit au « les défenseurs du breton sont tous des nazis », vieille rengaine chez les anciens collabos. Et pendant que tout le monde cherchera à justifier l’histoire, on oubliera la discussion en cours.

    • Excusez-moi, je ne savais pas où mettre mon message. Donc je l’ai mis là. C’est carrément déplacé, je l’avoue, je m’en excuse, mais toutefois une question importante est liée à la télé’ bilingue : qu’y mettrait-on dedans ? Si c’est pour avoir de l’unilatéral gauche-gauche -avec peuples exotiques non-celtiques de préférence- et des sujets exclusivement culturels, je ne vois pas l’intérêt…

      Si, c’est pour avoir une télé avec des émissions de débats, des émissions de haute qualité intellectuelle, avec des gens de toutes sortes, droite et gauche confondus, homosexualistes et anti-mariage-homo confondus, catho’, païens et athées confondus : comment qu’il faut cette chaîne ! Et pas qu’un peu !

  4. De passage dans la rue de Siam, je suis tombée sur cette manifestation qui a, dans un premier temps, provoqué chez moi un sentiment de sympathie. Puis, dans le défilé j’ai aperçu qu’un des participants arborait fièrement un drapeau breton, un drapeau Diwan et …un drapeau « la manif pour tous ». Les participants de la manifestation n’ont, semble-t-il, rien trouvé à redire à l’association des deux précédents symboles avec ce symbole du repli sur soi et du refus à l’Autre de bénéficier des mêmes droits. Mais peut-être est-ce en rapport avec le commentaire précédent ?

    • Ayant participé au rassemblement de Brest, j’ai bien sûr remarqué le Gwenn-ha-Du, les drapeaux de Diwan, le drapeau européen flanqué d’un BZH en son centre, ainsi que les couleurs de l’UDB… mais je n’ai pas vu ce drapeau de la « manif pour tous ». Peut-être parce que je ne sais même pas à quoi il ressemble ?! Quoi qu’il en soit, tout autre revendication sortant du cadre d’un service public audio-visuel public breton et en breton étaient et restent hors sujet.

      A part ça, et en dépit de quelques cafouillages dus à l’organisation « sur le tard » et du manque de coordination habituel du mouvement breton (même si on peut noter que l’on progresse !), c’était une bonne manifestation, tant par la diversité des participants que par l’énergie qu’elle dégageait. Effectivement, il faut déjà penser à la suivante, à programmer rapidement, car rien n’est gagné. Devant le Conseil Régional ? Devant le ministère en question à Paris ?

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.