Force a mai, la DATAR a 50 ans d’aïje !

0
4

Decentralizaçion, centralizaçion de retour, filomiys rejionales, ajeu des terouérs, la DATAR a atrapë sez 50 ans d’aïje. Istouére d’eune vaille serpidâ q’ara ben maganë les bertons e ben d’aotes peupes dou “païz a siz cornieres”.

Gn’a 50 anéys de temp d’ela, le 14 dou mei de feverië, un decret orini la DATAR (“Délégation à l’Aménagement du Territoire” en françaez). Et yun de la haote-penâ dou Gaullisme qi m’ni l’afaere-la le permië : Olivier Guichard (1920-2004). Sti-la fût maere de la Baole (44 e orinouz e permië perzident des faillits “Païz de la Leire”. Depés 1947 e la baniy dou live de Jean-François Gravier “Paris et le désert français” ça qa rinjae dens la haote fezanderiy françaeze su la decentralizaçion.

Chanjement
Permië, i n’taet point contance de baillae des pouvouérs éz contréys dame. Falae baillae un p’tit de fezance economiqe és contréys raport a qé gn’avae la France a rechomë e qé les jieunes se n-n’alaen tertout devers Pariz. Ao parsu, la permiaere PAC (Politique Agricole Commune en françaez) taet l’véy e l’agricoutûre taet pour chanjae hardi. Deude ela gn’arae point zeû de l’ouvrage pour tertout su le grand Pariz.
Et dens les anéys 50 qé ça q’enrelhit. Fin bout de conte, et permië la cartelle a la galèrne de Pariz qi perfiti d’ela (le bocaïje normand, le bâs de la Picardiy, le Maine e l’Anjou, le Val de Leire). Dou temp-la ça taet de “deconçentrae”. I n’taet pâs contance de decentralizaçion ou ben core de rejionalizaçion.
Grandes ouvraïjes
I n-n’eû de l’ouvraïje de m’nae dou temp-la. En Bertaigne, j’on zeû les 4 voués, Citroën qi s’erivi su Rene e pé la touristizaçion des côtes. En Oçitaniy ça fût de méme : olmont la Mediterranéy, su les côtes de l’Atlantiqe ça qa betoni tant qé pu. Meins dame ao bout dou fossë la qhulbute, vouz savéz ben coment qé ça se tournit deça seben.
 
Foleilleriy teritoriale
Raport a qé la DATAR taet m’néy par des tecnocrates, dame ça qa tourni folaod vitamant cant q’c’ét qi fût contance d’erchomae les contréys. En pllace qé d’avaïr la Bertaigne o les 5 departamants, q’ol ét yelle de méme depés l’an 851, la DATAR orini lez “Païz de la Leire”. E deça, a oui les bobiats-la il arae fallu pâssae “Grand-Ouest” a sour fin qé d’yete grand assë en-veû les aotes contréys uropeyenes. Ben de maïtië ! nos passës n’ont pâs core sieudu des foleilleriys de méme. Admézë, la DATAR ét maïtië couébiy maïtië chanjéy, gn’a la “Délégation interministérielle à l’aménagement et à la compétitivité des territoires”, son ouvraïje a chanjae un p’tit. Meins ça qa ti chanjae pour de vra a Pariz cant q’c’ét qé ça a r’vaïr o les terouérs ? A vaïr le parchâ a la Marylise Lebranchu su la decentralizaçion, je creis ben qé gn’a pâs greu d’erreur ente la “Délégation interministériel”-la e la vaille serpidâ de la DATAR, seben !
Parolië : Force a mai : au secours / centralizaçion de retour : recentralisation / filomiy : identité / ajeu : égalité / vaille : vieille / serpidâ : femme acariâtre / maganë : maltraité / le païz a siz cornieres : l’hexagone, la france / orini : donna naissance / haote-penâ : la nomenclatura / depés : depuis / rinjae : réfléchir / haote-fezanderiy : haute-administration / contréy : région / fezance economiqe : activité économique / les jieunes : les jeunes / devers : vers / deude ela : partant, en conséquence de ça / enrelhae : commencer / fin bout de conte : finalement / cartelle a la galèrne de Pariz : la partie à l’ouest de Paris / Rene : Rennes / olmont : le long de / ça qa betoni : ça a bétonné / ao bout dou fossë la qhulbute : ce qui devait arriver, arriva / deça : ultérieurement / tournae folae : délirer / a sour fin : à seule fin / en-veû : comparé à / Ben de maïtië : heureusement / passë : élu / couébiy : morte / terouér : territoire / avaïr de l’erreur ente : avoir de la différence entre / seben : j’en ai bien peur.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.