Azawad/Nord-Mali : selon le MNLA “les islamistes auraient été écrasés à In Khalil”

0
3

Cet article est tiré du site d’info berbériste tamazgha.fr avec qui 7Seizh a un accord de partenariat, nous le reproduisons in extenso.

A In Khalil, les combats se sont arrêtés vers 14h, après que les groupes islamistes qui ont essuyés des pertes considérables se soient retirés. Ils se sont d’abord dirigés vers à l’ouest avant de rebrousser chemin et finir au nord dans le territoire algérien.
Une dizaine de véhicules des islamistes ont été brûlées par les combattants du MNLA (Mouvement National de Libération de l’Azawad. Mouvement indépendantiste laïque. -Nd7-) qui ont fait neuf prisonniers. Six parmi eux sont du MUJAO et trois d’Ansar-Chariâa (une succursale du MUJAO). Nous n’avons pas de détails quant aux dégâts humains du côté des islamistes mais les prisonniers ont fait état de morts et plusieurs blessés. Il semblerait que Oumar ould Hamha, chef opérationnel du MUJAO, ferait partie des victimes.

L’aviation française est intervenue après la fin des combats et a pu détruire le dernier véhicule des islamistes n’ayant pas encore quitté le territoire de l’Azawad. C’est cette intervention française qui a fait changer de destination aux islamistes qui se sont retirés et qui semblent être plus en sécurité chez les algériens. Encore une fois, tout laisse à supposer que ces islamistes ont préparé leur attaque depuis le territoire algérien d’où ils sont arrivés et cela ne peut être sans la complicité des services de renseignements algériens. Certaines informations qui restent à confirmer rapportent que des ambulances algériennes auraient évacué des blessées islamistes, ce qui n’est pas nouveau.

Par ailleurs, à 11h, heure de Paris, un avion algérien a survolé le terrain des combats. L’avion aurait décollé de Bordj Moktar. Si l’avion ne semble pas avoir largué quoi que ce soit, l’on se pose des questions sur les raisons de ce survol. Si les Algériens, comme ils le prétendent, ont le souci de combattre les terroristes islamistes, ils ont là l’occasion de le faire en donnant un coup de main au MNLA et ils peuvent se débarrasser de plusieurs terroristes !

– L’opération menée par les islamistes à In Khalil serait coordonnée par Mokhtar Belmokhtar (une information qui reste à vérifier), présent dans la région depuis quelques jours. Ces hordes islamistes seraient prêtes à tout faire pour récupérer In Khalil. Ils font circuler l’information selon laquelle l’intervention française est faite en faveur des Touaregs contre les musulmans et les Arabes, une rumeur que les Algériens alimentent également de leur côté. Si seulement il est vrai que l’intervention française servirait l’intérêt des Touaregs !

– In Khalil est une ville touarègue investie depuis 1990 par des commerçants arabes berabiches venus de Tombouctou et qui s’y sont installés. Ces commerçants sont largement impliqués dans le narco-trafic. Ils sont donc de fait acquis aux groupes islamistes de la région. Cette installation des berabiches investis dans le narco-trafic, n’est pas sans lien avec le début de l’installation des groupes terroristes islamistes (GSPC) venus d’Algérie.

– Une information colportée notamment par le champion de l’intox, anti-touareg, Serge Daniel (correspondant de l’AFP à Bamako -Nd7-) fait croire à des affrontements entre le MNLA et le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) ; une façon de minimiser l’importance des affrontements et permettre l’éradication de l’unité du MNLA présente à In Khalil. Il y aurait même eu une déclaration du MIAA (Mouvement islamique arabe de l’Azawad) qui aurait été diffusée pour faire diversion. Mais les déclarations des prisonniers du MNLA qui affirment appartenir au MUJAO et à Ansar-Chariâ viennent contredire ces tentative de diversion.

La Rédaction de Tamazhga

Article d’origine : http://tamazgha.fr/Le-MNLA-ecrase-l-attaque-islamiste.html

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.