Presse-Océan met son sondage sur la réunification au placard

Décidément les sondages sur la Bretagne ont de funestes destins : après la Une du magazine « Bretons » sur l’indépendance censurée par son diffuseur Ouest-France, c’est le sondage sur la réunification de la Loire-Atlantique avec le reste de la Bretagne qui restera dans l’ombre. Presse-Océan a, en effet, décidé de n’en faire aucune exploitation dans les colonnes de son édition papier. Contacté par nos soins, le quotidien nantais évoque des « problèmes techniques ». Un lien internet permet, cependant, de prendre connaissance du résultat.

Ce sondage intitulé « Souhaiteriez-vous que la Loire-Atlantique soit rattachée à la Bretagne ? » avait été organisé sur le site du quotidien « Presse-Océan » entre les vendredis 22 février et 01 mars dernier. Il avait totalisé 3665 votes ce qui constitue un record, les autres sondages ne recueillant qu’une fourchette comprise entre 300 et 1700 votes, exception faite d’un sondage organisé sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (3994 votes).

Les résultats sont les suivants : Oui à la réunification de la Bretagne : 85%, Non à la réunification de la Bretagne : 13%, sans avis : 3%

Depuis 2005, Presse-Océan fait partie du groupe Ouest-France.

20 COMMENTS

  1. A vouloir éluder toute info bretonne de ces colonnes, presse océan participe allègrement à la debretonnisation forcée du 44 et perd par la même occasion une chance de se rendre populaire, ou comment une presse dite régionale se tire une balle dans le pied en prenant ses lecteurs potentiels pour des cons, au final, quand seule une subvention étatique fera vivre presse océan, cette feuille de chou sera morte depuis belle lurette…..

  2. bonjour, voici le courrier que j’ai envoyé à presse Océan:
    « Messieurs,
    après ouest france, c’est presse ocean qui s’enfonce dans le ridicule de la censure avec le sujet du désir des Bretons de garder la Loire Atlantique en Bretagne. C’est vrai que la dépendance de la presse aux subventions de l’état jacobin enlève toute possibilité de crédibilité de l’info en Bretagne. Nous avons l’impression que la France veut donner des leçons de démocratie au monde entier mais est incapable de se l’applique à elle même, et que la presse se fait le valet de ses intentions anti démocratiques. C’est une honte. Les journalistes donneurs de leçons, mais tous inféodés au pouvoir socialiste ne sont pas crédibles. Depuis des dizaines d’années, 85% des habitants de Loire-Atlantique veulent le retour dans la région BRETAGNE, mais les hommes politiques et les journalistes sont comme les 3 petits singes bien connus (ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire).
    Cette France là, nous n’en voulons pas.
    Dr LE GOFF »
    il faut les inonder de courriers

  3. Dame ! s’ils s’effraient pour 3115 personnes favorables à la réunification de la Bretagne, qu’est-ce que ça aurait été s’il y en avait eu 10 ou 100 fois plus ? La mobilisation générale des troupes ? L’envoi des « traîtres à la Patrie France » dans les ex-goulags ? Allez, à 3 (ou à 3000), on leur fait une blague ! 1, 2, 3 : bouououououh !!!

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.