Forum Libération ou l’art de gagner de l’argent autrement que par le journalisme !

Libération

Le prochain forum Libération, qui aura lieu les 29 et 30 mars, sera le dernier à être organisé dans la ville de Rennes. Jean de Legge, directeur général de la communication de Rennes Métropole, a fait cette déclaration à Arrêt sur Images… Nos confrères de Rennes 1720 ont réalisé plusieurs articles sur ce sujet et il convient de revenir sur cette affaire afin d’alerter le public sur cette odieuse pratique : « Comment Libé et l’Obs complètent leurs revenus avec des débats en province » (Arrêt sur Images, article payant) !

Joint par nos confrères de Rennes 1720, Rennes Métropole indique avoir signé une convention sur trois ans avec le forum Libération, qui arrive à son terme avec l’édition 2013. Jean de Legge, cité par Arrêt sur Images, justifie ce non-renouvellement par le coût de l’événement « pertinent » mais « un peu cher dans un climat de crise »… C’est une manière élégante de dire qu’il n’est pas sérieux de payer des intervenants qui passent à longueur d’année dans tous les médias dominants pour venir expliquer leur doxa (celle du pouvoir bien évidemment !) au bon petit peuple ignare et inculte.

LibérationEn plus de s’occuper de la logistique, Rennes et la Région financent chaque forum environ 300 000 euros. Je vous invite à lire l’excellente enquête de Rennes 1720 :  « Combien a coûté le forum Libé aux collectivités ? »

Ces conférences-débats sont organisées chaque année dans plusieurs villes de France, pour qui elles représentent une intéressante opération de communication et surtout pour les invités qui ont besoin de cette illusion de légitimité populaire en se déplaçant deux ou trois heures en Province. Cependant, certains invités ont une véritable démarche citoyenne comme feu Stépahne Hessel ou encore les intervenants habitants dans les villes où les forums sont organisés.

Du côté de Libération, c’est une manne bienvenue en ces temps de crise de la presse alors que ce titre ne vit que sous la perfusion d’un banquier et des subsides de l’Etat qui n’est que très rarement mis en cause dans leurs pages… Aussi est-ce là une autre manière pour ces médias de « propagande » de gagner de l’argent sur le dos des citoyens qui ne lisent plus ces journaux sans intérêt ! Cet argent aurait pu servir à créer de véritables forums citoyens avec les habitants de la ville de Rennes pour un cout bien moindre…

Enfin, de quoi alimenter les débats, en mars, le prochain forum de 2013 aura pour thème : « la confiance ». Il est bien temps d’arrêter cette mascarade car la confiance n’existe plus entre les citoyens et les médias qui ne jouent plus leur rôle de contre pouvoir depuis que ceux-ci appartiennent aux banquiers et aux industriels.

La ville de Rennes a fait un choix intelligent en arrêtant cela mais il serait opportun d’envisager un VRAI FORUM CITOYEN en 2014 avec les partenaires associatifs, éducatifs et culturels de la ville.

Previous articleAnnulation de la venue de Lina Ben Mhenni à Rennes
Next articleDuo Fafra / Kloareg le 15 mars à la Granjagoul
Né à Paris au début des années 70, Tarek ne cesse d’explorer de nouveaux horizons à travers l’écrit et l’image. Scénariste, peintre, photographe, rédacteur en chef de Paris Tonkar magazine et auteur du livre de référence sur le graffiti français, Tarek est un artiste polymorphe. Il a écrit près de soixante-dix livres dont certains sont devenus des ouvrages incontournables (Paris Tonkar, la série BD Sir Arthur Benton…), des scénarios pour l’audiovisuel en Europe et aux Etats-Unis (documentaire et fiction) et expose ses peintures dans le monde entier (Paris, Montréal, New York, Zürich, Genève, Budapest…)

8 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.