Yes Breizh veut libérer la parole et la pensée

6

Le site internet Yes Breizh mène depuis quelques semaines une opération pédagogique dont le but est de « libérer la parole et la pensée sur la question de l’indépendance de la Bretagne ».

Yes Breizh afficheD’initiative populaire, Yes Breizh s’est constitué en association loi 1901 autour de personnes qui ont décidé « d’associer leur effort pour poursuivre un but d’intérêt général ». Yes Breizh se veut apolitique et agir dans un esprit pédagogique : « C’est vous, c’est nous, c’est tout le monde, c’est maintenant ! La Bretagne, c’est quand vous voulez, c’est vous qui décidez ! »

Yes Breizh explique que chacun d’entre nous peut exprimer « cette volonté d’indépendance lors d’une conversation sur l’état du pays ». L’association estime « qu’il s’agit d’une question de démocratie, d’indépendance institutionnelle permettant à l’ensemble des habitants de la Bretagne de décider eux-mêmes de leur avenir ». Yes Breizh n’a pas souhaité mettre le nom des personnes impliquées dans l’opération pédagogique « pour ne pas brouiller le message véhiculé ».

Pourquoi pas Ya Breizh (Ya da Vreizh en breton) pour communiquer sur la question ? « Ya n’est pas connu sur toute la planète. Yes est international et tout le monde connaît ce mot. C’est un clin d’œil à l’Écosse et c’est compris par le monde entier ».

L’avis négatif du Conseil d’État, rendu le 12 mars dernier, qui a incité le gouvernement à renoncer à la ratification de la Charte européenne des langues minoritaires, à relancer la question de l’identité linguistique et culturelle de la Bretagne. Pour mémoire, le 56e engagement pour la France du projet de François Hollande, président de la République, stipulait : « Je ferai ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires ».

Si la question linguistique est particulièrement visible, Yes Breizh précise « que les mêmes problèmes se posent dans les domaines économiques, sociaux, environnementaux… »

« L’indépendance est la voie du dynamisme et de l’ouverture au monde, la démocratie au quotidien pour la Bretagne, ses habitants, ses langues, sa culture, son économie, son environnement et son enseignement ».

Yes Breizh logoLes visiteurs sont invités à signer la pétition en ligne depuis dix jours, qui avoisine les 500 signatures, s’ils se reconnaissent dans la démarche pédagogique de Yes Breizh. Des supports de la campagne et des logos de soutien sont en libre téléchargement. D’autres produits dérivés feront leur apparition pour aider à la campagne « Yes Breizh ».

6 Commentaires

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.