Assemblée Nationale : Un amendement pour la Réunification de la Bretagne rejeté ce jeudi

21
6

Ce Jeudi, l’Assemblée nationale a examiné en seconde lecture un projet de loi relatif à l’application de l’Article 11 de la Constitution, qui prévoit l’organisation de référendums d’initiative populaire en France.

A cette occasion, le député “alliance centriste” (associé à l’UMP) d’Ille-et-Vilaine Thierry Benoit a défendu un amendement visant à soumettre à un référendum régional la réunification de la Loire-Atlantique à la Bretagne.

Seuls les électeurs des cinq départements concernés (Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique et Morbihan) auraient été consultés selon une disposition introduite dans le Code général des collectivités territoriales.

L’amendement n’a pas été adopté par l’assemblée nationale française à majorité socialiste. Thierry Benoit annonce qu’il “proposera de nouvelles dispositions lors de l’examen prochain du projet de loi relatif à la décentralisation afin de rendre à la Bretagne ses frontières historiques”.

 

21 COMMENTS

  1. faut ils que canal histirique bzh se runie pour monter la lutte contre areoport et la langue bretonne et vous meme sur de vous nous reprendrons la lutte armer contre toute trahisson areoport des landes et les gents qui interdissent nos chanteur ou chanteuseuses de chanter breton nous sommes amies avec les corsica et euskadi

  2. Là je ne pense pas, en fait. La rue bouge bcp en France, mais ne fait pas tant que ça. En revanche, si on a ne serait-ce que 30% des Bretons qui se reconnaît plus ou moins publiquement indépendantistes, là les choses bougeront forcément. Le lobbying est bien plus efficace que la pression de la rue.

  3. ce que je veux dire, c’est que l’amendement était passé sous son gouvernement, il faut faire une réforme globale des régions, il n’y a pas que la Bretagne, c’est réduire le nombre de régions etc, mais l’umps dessus ne bouge pas, il n’y avait qu’au centre que l’idée était vraiment bonne. C’est pareil pour l’indépendance, on ne pourra rien faire, tant qu’en France ça ne bouge pas d’ailleurs. Sauf si plus d’1 million de bretons sont dans les rues.

  4. Non, franchement, JF, on n’a plus besoin de ce genre d’espoir… Sarkozy avait tous les moyens en sa possession, il ne l’a pas fait. Pourquoi l’aurait-il fait? Quel intérêt pour les Français d’avoir une Bretagne forte?

  5. On comprend surtout qu’il faut que les bretons arrêtent de voter à gauche, car jusqu’ici , c’est sous la gauche, que l’histoire de la réunification est rejeté, refusé, reculé.Sous sarko, on avait plus de possibilité à ce sujet.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.