La chaîne du Sénat français explique les bénéfices de l’indépendance de la Catalogne (vidéo)

11

Public Sénat TV explique les bienfaits de l’indépendance de la Catalogne-sud.

11 Commentaires

  1. En réference à la Catalogne on a parlé d’argent et rien d’autre. “Les catalans refusent la solidarité”… On oublie en Europe le troisième régime fasciste du XXème siècle, Franco, à coté de Hitler et de Mussolini. Les franquistes en Espagne sont toujours au pouvoir. Franco mourut tout doucement dans son lit l’année 1975, et c’est à ce-moment-là que les franquistes décident de creer une democratie. Mais naturellement ceux qui avaient eu le pouvoir pendant presque quarante années ne voulaient pas perdre ce pouvoir avec le changement de régime. On a toujours dit que à ce-moment-là on a tout changé pour que rien ne change. Ainsi les franquistes ont tout ce temps gardé le pouvoir. La catalanophobie en Espagne -l’un des traits principaux du fascisme espagnol- donne toujours des voix au PP, le principal parti héritier des franquistes, fondé d’ailleurs par Manuel Fraga, ancient ministre du turisme du gouvernement de Franco. Le catalan, en plein XXIème siècle, est toujours attaqué avec tous les moyens à disposition de Madrid (politiques, judiciaires, régulation de l’immigration), sans besoin de parler de tout ce que on peut trouver sur Twitter, Facebook. Mais pour les catalans, ne devrait-il pas être l’être catalans que leur façon d’être espagnols? Et bien, non. Ni pour les catalans ni pour les espagnols. Les catalans se sentent catalans et les espagnols ne sentent pas le catalan un “vrai” espagnol. C’est alors quil faut parler de la manque des investissements de l’état en Catalogne et pas avant. Les catalans ont alors toujours vu que l’Espagne ne les veut que pour payer des impôts. Le catalan doit se taire et payer en moyenne 16 milliards d’euro par an en impôts qui ne retournent pas ni en forme d’infraestructures ni en forme de services.

    Et puis arrive en 2008 la fameuse crise. Et en 2013 arrive le dernier épisode contre le catalan, la nouvelle loi d’éducation faite pour -ce sont les mots du ministre!- espagnoliser les étudiants catalans. Peuvent les catalans rester en Espagne? Certainement pas sans cesser d’être catalans.

    Pour rebatre les accusations d’insolidarité, je pose toujours l’example des marriages. Si dans un couple l’un perd son travail, l’autre paie pour tous les deux, parce que ils s’aiment et veulent être ensemble. Et je me démande: peuvent les catalans se sentir aimés dans un état qui ne cesse pas d’ataquer leur langue, ni leur donne les services necessaires pour developper sa société?

    Ces jours on peut voir un autre ridicule episode des espagnols en Gibraltar… Il faut que les catalans se n’aillent, il faut fonder la République Catalane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.