Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Autonomie/Indépendance Kurdistan Syrien libre : combats entre islamistes et nationalistes kurdes

Kurdistan Syrien libre : combats entre islamistes et nationalistes kurdes

Le commandant général des Unités de protection du peuple kurde (YPG), Sipan Hamo, a déclaré que les attaques visant la population civile est la preuve de la défaite des jihadistes, mais aussi de l’effondrement moral. Il a affirmé que des groupes qui se cachent derrière la couverture de l’Islam veulent déclencher une guerre entre Arabes et Kurdes.

Malgré les attaques incessantes et les massacres de civils commis par des groupes, affiliés à Al-Qaïda et de certaines brigades de l’Armée syrienne libre (ASL), les Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont déclaré le 7 août un cessez-le-feu pour trois jours à l’occasion de la fête de l’Aïd el-Fitr, marquant la fin du mois de jeûne musulman du ramadan.

CESSEZ-LE-FEU 

« Nous déclarons à l’opinion publique kurde, syrienne et mondiale que nous cesserons le feu pendant trois jours à partir de jeudi 8 août. Nos forces resteront dans leurs positions mais ils useront de leur droit de légitime-défense s’ils sont attaqués » a indiqué l’YPG dans un communiqué.

L’YPG a rappelé que des groupes armés, affiliés à Al-Qaïda, qui agissent soi-disant au nom de l’Islam, ont lancé des attaques contre les Kurdes au cours du mois de Ramadan, commettant des massacres de civils.

Quelques heures après cette déclaration, les jihadistes ont attaqué les kurdes dans les régions de Rass al-Ain (Serêkaniyê), Kobani et Guirke Legue, au Kurdistan occidental, le territoire kurde en Syrie. Plus de 20 jihadistes ont été tués par des combattants kurdes qui ont aussitôt riposté « dans le cadre de la légitime défense ».

DE NOMBREUX JEUNES ARABES DANS LES RANGS DE L’YPG

Créée en juillet 2012, les Unités de protection du peuple sont constituées de femmes et d’hommes. Il existe une armée de femmes au sein de l’YPG. Il s’agit de l’Union de Défense des Femmes (YPJ). Des jeunes arabes, assyriens, arméniens, turcomans et tcherkesses rejoignent également les rangs de l’YPG, tout comme à Djarablous où de nombreux jeunes arabes affrontent les jihadistes aux côtés des combattants kurdes.

UN MASSACRE COMMIS SOUS LE SILENCE

Les attaques se poursuivent depuis 16 juillet, au 8e jour du mois de Ramadan. Subissant de lourdes pertes dont plusieurs commandant, les jihadistes se sont massivement livrés à des crimes de guerre et crimes contre l’humanité, en massacrant notamment, entre le 31 juillet et le 1er août, 70 civils kurdes sans protection, en majorité des femmes et des enfants, dans les petites villes de Tall Hassel et Tall Aren, dans la région d’Alep. Aucun pays musulman n’a condamné ce massacre, commis au nom de l’Islam, ni un pays de l’union européenne, « terre des droits humains », et les Etats-Unis.

YPG : IL Y A UN COMLOT PROFOND

Dans une interview accordée à l’agence de presse kurde Firat News, le commandant général de l’YPG affirment que les attaques jihadistes visant les civils sont « le signe et la preuve de leur défaite dans les régions kurdes. »

Il poursuit :

-Cela montre que leurs attaques n’ont pas eu de succès. En visant les civils, ils tentent de se venger des défaites qu’ils sont subies. C’est la preuve de l’effondrement moral.

-Il y a un complot profond et historique derrière ces attaques. Le silence mondial, mais aussi celui de l’opposition et des forces régionales montrent que toutes ces forces jouent un rôle dans ces attaques. Cela montre qu’ils ont un plan commun.

LA TURQUIE UTILISE L’AL-QAIDA

-Des forces régionales et internationales essaient de tirer profit de ces attaques. L’opposition syrienne cherche à gagner du terrain en Syrie, en soutenant les attaques. Le régime syrien tire profit de cette guerre. Il ne veut pas que cette guerre se termine.

-L’objectif final est de faire éclater une guerre arabo-kurde, parce qu’ils veulent transformer des affrontements actuels en une guerre entre les Kurdes et Arabes, entre les sunnites et alaouites pour créer l’image de la future Syrie.

CERTAINS GROUPES DE L’ASL ONT PARTICIPE AUX MASSACRES

-Nous savons depuis le début (du conflit) que la Turquie apporte son soutien à ces groupes. La Turquie utilise l’Al-Qaïda pour parvenir à ses fins. Le but est d’empêcher les Kurdes de vivre librement sur leur terre.

-Certains groupes de l’ASL ont aussi participé à des attaques visant le peuple Kurde, notamment à celles qui ont eu lieu à Derik, à Tall Hassel et à Tall Aren. Les brigades « 303 » et « Ahrar al-Djazira » se sont rangés aux cotés des djihadistes lors des attaques contre les régions kurdes. Dans le passé, certains groupes du Liwa al-Tawhid s’étaient alliés au front al Nosra mais, il a apporté son soutien total pour les massacres de Tall Hassel et Tall Aren.

-L’ASL n’a pas une autorité en Syrie. La force et les responsables de la « vraie » ASL se trouvent à l’étranger. Ceux qui luttent à l’intérieur ne sont pas vraiment attachés aux valeurs (révolutionnaires et humaines). Deux chosent les réunissent : vol de biens et l’Islam. De temps en temps, ils se disent être liés à l’ASL pour obtenir le soutien de pays étrangers.

-Les forces qui agissent soi-disant au nom de l’islam veulent éclater une guerre entre Kurdes et Arabes. Il y a un tel plan depuis le début de la révolution syrienne. Mais grâce à la sensibilité du mouvement kurde du Kurdistan occidental et l’YPG, nous avons empêché d’accomplir ce plan. Cependant, des groupes qui se cachent derrière la couverture de l’Islam, veulent accomplir cet objectif des forces complotistes internationales.

-Nous appelons l’ASL à clarifier sa position face aux attaques visant le peuple kurde.

Cet article est tiré du site d’information kurde actukurde.fr avec qui 7Seizh a un accord de partenariat.

Article d’origine: http://actukurde.fr/actualites/525/les-jihadistes-veulent-declencher-une-guerre-arabo-kurde.html

4 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR