Partager :

" /> Le Parti Breton dénonce la communication mise en place par le Pays de Galles lors des dernières éditions du FIL - 7seizh.info
Publié le: jeu, Août 15th, 2013

Le Parti Breton dénonce la communication mise en place par le Pays de Galles lors des dernières éditions du FIL

Soutenez 7seizh par Paypal
Partager
Tags

stand gallois

Voici la lettre que le Parti Breton vient d’envoyer au Premier Ministre Gallois :

Monsieur le Premier Ministre,

Votre pays participe régulièrement au Festival Interceltique de Lorient en Bretagne en envoyant des artistes et en installant un stand dans le village celtique. Ce stand présente cette année une grande carte pour situer votre pays dans l’Europe de l’ouest. Alors que la France est indiquée, la Bretagne n’est même pas mentionnée!

Déjà l’an passé, vous présentiez sur ce stand l’état des jumelages entre des villes galloises et des villes bretonnes et une carte de Bretagne permettant de situer les villes bretonnes. Nous avions été désagréablement surpris de constater que vous sépariez le département de la Loire-Atlantique d’avec les 4 autres départements et présentiez ainsi à part les villes de ce département. Vous dénaturez de ce fait l’esprit des ces jumelages qui sont faits pour réunir nos deux communautés.

Nous espérons que vous n’êtes pas sans ignorer la situation de la Bretagne et de la langue bretonne, objets d’une politique répressive de la part de la France qui nous interdit depuis 70 ans de retrouver notre intégrité humaine et territoriale. Et que ce n’est pas par complicité avec l’Etat français, qui a décidé cette partition sans consultation du peuple breton, que vous avez commis cet impair qui nous affecte beaucoup. Nous n’ignorons pas que Cardiff est jumelée avec Nantes.

Nous attendions d’un pays frère un soutien indéfectible à nos luttes comme nous soutenons votre combat pour une plus grande autonomie de votre pays dans l’ensemble britannique.

Recevez, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de nos sentiments sincères et fraternels.

Claudine PERRON
Vice-Présidente
PARTI BRETON-STROLLAD BREIZH      BP 50403 56104 LORIENT-AN ORIANT cedex

 

en breton

 

Aotrou Kentañ Ministr,

Kemer a ra perzh ho pro, ingal, e Gouelioù Etrekeltiek an Oriant. Kas a ra arzourien, stalioù a ra un dinell er gêriadenn gelted. Er bloaz-mañ e kinnig an dinell-se ur gartenn vras evit lec’hiañ ho pro e kornog Europa. Ha p’eo Frañs (Bro-C’hall) meneget, anv ebet eus Breizh zoken !

Warlene dija ho poa kinniget war an dinell-se stad ar c’hevelladennoù etre kêrioù Breizh ha kêrioù Kembre hag ur gartenn eus Breizh evit lec’hiañ kêrioù Breizh. Gwall souezhet omp bet o welout ho poa graet an diforc’h etre departamant Liger Atlantel hag ar pevar departamant all ha kinniget a-ziforc’h kêrioù  Liger Atlantel. Kemmañ a rit evel-se spered er c’hweladurioù-se a zo graet da unaniñ an div gumuniezh.

Spi hon eus ez anavezit stad Breizh hag hini ar brezhoneg, a c’houzañv abaoe 70 bloaz ur bolitikerezh gwaskus  a vir ouzhomp da gaout kevanded hon tiriad hag hon poblañs.

Eus breudeur tramor e c’hortozemp un harp divrall d’hon stourmoù evel ma harpomp ho stourm evit un emrenerezh vrasoc’h evit ho pro.

Ho pediñ a reomp, Aotrou Kentañ Ministr, degemerout hor gwellañ gourc’hemennoù.

 

Claudine PERRON
Bezpresidantez
PARTI BRETON-STROLLAD BREIZH      BP 50403 56104 LORIENT-AN ORIANT cedex

 

A propos de l'auteur

Visualiser 30 Comments
Ce que vous en pensez
  1. Le Bretteur dit :

    Et si les Gallois avaient fait le constat – amer, mais terriblement réaliste – qu’il n’existe pour ainsi dire plus aucune conscience nationale bretonne?
    Aucun parti politique breton sérieux qui puisse peser dans le jeu politique. Aucune stratégie gagnante sur le long terme : sur le breton, on fait une manif tous les 2, 3 ans, et entre les deux… rien.
    Pareil pour la question de l’unité territoriale, sans mentionner l’âge moyen des manifestants.
    Ce ne sont pas quelques centaines d’enfants dans des classes avec un peu (de plus ou moins bon) breton qui changeront la donne.
    Il y a des micros mouvements franco-bretons, mais il n’y a aucun mouvement breton.
    La Bretagne aujourd’hui c’est du soda, une bigoudène ridicule collée à l’arrière des voitures, et des fêtes folkoriques pour touristes en juillet-août.

    • girard dit :

      Je suis tout à fait d’accord avec vous les bretons sont clorophormés tous les jours par les médias. Comment cela pourrait être autrement ? Au Parti Breton nous avons choisi de ne faire aucune alliance avec des partis jacobins pour les grandes échéances européenne, régional et nous avons fait plus de 4, 5%. Je pense que c’est encourageant. Nous venons de lancer une campagne d’affichage sur les 5 département bretons qui vient de débuter cet été. Il faut se mettre au travail et ne plus raisonner en terme de droite ou de gauche mais simplement nationaliste breton pour arriver petit à petit à une Bretagne souveraine. Partout en Europe nous avons des exemples qui devrait nous faire réfléchir : Catalogne, Ecosse…

      Sébastien

  2. Ael Mat dit :

    Au lieu d’attaquer les Galois , par courrier , il serait , mieux , de leur dire tout simplement , s’il ne pourrait , pas rajouter la Bretagne avec une flèche même , et y mettre les 5 départements ….dans l’obligeance , mais non dans la critique … ça serait mettre un froid avec les Galois, je trouve que personne n’a réellement plaisir d’aller les voies , alors que c’est notre TARA à nous .

    • Les Gallois furent les seuls à réclamer la libération du militant nationaliste breton André Geffroy, condamné à mort au titre de la Collaboration.

    • Girard dit :

      Pour vous répondre. Cela fait trois fois que les gallois font des erreurs importantes sur la langue bretonne ou ils disent que nous parlons français, sur les 5 départements alors qu’il y a des jumelages en Loire Atlantique avec des villes galloises. Je pense que les gens qui sont au pouvoir maintenant au Pays Galles ont perdu les liens qui unissent nos deux pays. Il fallait leur rappeler.

  3. Ael Mat dit :

    en galois :

    Dyma y llythyr bod y Blaid Llydaweg wedi anfon y Prif Weinidog Cymru:

    Mr Prif Weinidog,

    Gwlad yn cymryd rhan yn rheolaidd yng Ngŵyl Ryng-Geltaidd Lorient yn Llydaw anfon artistiaid a gosod stondin yn y pentref Celtaidd. Mae’r stand Mae map mawr i ddod o hyd i’ch gwlad yng Ngorllewin Ewrop eleni. Er bod Ffrainc yn cael ei nodi, nid yw’r DU yn cael ei grybwyll hyd yn oed!

    Eisoes y llynedd, yr ydych yn cyflwyno ar stondin y gefeillio wladwriaeth dinasoedd a threfi Cymru yn Llydaw a map o Brydain i ddod o hyd ddinasoedd Llydaw. Roeddem yn synnu unpleasantly i ddod o hyd i eich bod yn gwahanu yr adran Loire Atlantique-gyda phedwar adrannau eraill a dangos eich camau gweithredu i ac o’r trefi yr adran hon. Rydych yn gamliwio a thrwy hynny y meddyliau o gemau hynny sy’n cael eu gwneud i ddod â’n ddwy gymuned.

    Rydym yn gobeithio nad ydych yn ymwybodol o’r sefyllfa Llydaw a’r Llydaweg, gwrthrychau o bolisi gormesol ar ran o Ffrainc sy’n ein gwahardd o 70 mlynedd i adennill ein gonestrwydd dynol a thiriogaethol. Ac nid yw’n ran gyda llywodraeth Ffrainc, a benderfynodd y rhaniad heb ymgynghori â’r bobl Llydaweg, yr ydych wedi ymrwymo camsyniad hon sy’n effeithio arnom ni. Rydym yn gwybod bod Caerdydd wedi ei gefeillio â Nantes.

    Rydym yn disgwyl yn frawd gwlad cefnogaeth ddiwyro at ein brwydr fel yr ydym yn cefnogi eich frwydr am fwy o annibyniaeth yn y wlad Prydain gyda’i gilydd.

    Derbyn, Mr Brif Weinidog, i fynegi ein teimladau diffuant a brawdol.

    Claudine PERRON
    Is-Lywydd
    PARTI BRETON Strollad Breizh BP 50403 56104 Lorient Cedex Oriant-AN

  4. Quant à la déclaration du Parti Breton, qui s’insurge contre nos camarades du Pays de Galles, elle vaut son pesant de cacahuètes et de fautes d’orthographe: “Nous espérons que vous n’êtes pas sans ignorer la situation de la Bretagne et de la langue bretonne”.
    Vous n’ignorez pas que…, Vous n’êtes pas sans savoir que… sont d’aimables formules qui rendent hommage aux connaissances de l’interlocuteur ou permettent parfois un rappel opportun de quelque point essentiel qui aurait pu lui échapper.
    Une fâcheuse confusion fait que l’on entend parfois « Vous n’êtes pas sans ignorer que… », assertion peu flatteuse pour l’interlocuteur et qui peut faire naître quelque malentendu.

    • LE COADIC dit :

      Ridicule ce débat linguistique hors sujet!
      On attend toujours de ces “linguistes” britto-français non pas ces broutilles linguistiques mais des commentaires sur le sujet: à savoir l’ignorance par les représentants officiels du Pays de Galles au Festival Interceltique de la situation de la Bretagne.

      “Mais ignorent-t-ils ou savent-ils la situation de la Bretagne?”
      Pour ce qui est des deux expressions: “vous n’êtes pas sans savoir” et “vous n’êtes pas sans ignorer”, il n’y a pas d’erreur. Les deux s’utilisent mais elles disent le contraire.Vous n’êtes pas sans savoir= vous savez; Vous n’êtes pas sans ignorer = vous ignorez.
      La première est plus utilisée que la seconde et fait crédit d’ un savoir à la personne à qui on s’ adresse. La seconde est plus rare car plus compliquée et dans ce cas, on préfère dire “vous ignorez”.

      Le choix de cette deuxième expression me semble tout à fait adapté pour s’adresser au représentant du parti travailliste gallois, censé comme nos camarades socialistes bretons défendre le droit des peuples à l’auto-détermination. Ce qu’ils ne font pas. Ils ignorent donc la situation de la Bretagne.

      • Je ne partage pas votre bénévolence (*), Cher Monsieur Le Coadic.

        Une fâcheuse confusion fait que l’on entend parfois « Vous n’êtes pas sans ignorer que… », assertion peu flatteuse pour l’interlocuteur et qui peut faire naître quelque malentendu.

        Vous qui avez eu le bonheur de recevoir l’enseignement de la république française, vous n’êtes pas sans savoir tout cela. Ne le laissez pas ignorer à ceux qui vous lisent, afin qu’eux aussi, partagent la joie d’une grammaire maîtrisée, la vraie joie d’un amateur éclairé.

        (*) bienveillance, complaisance, cordialité

      • La France a tué son patrimoine en interdisant les langues régionales. Maintenant que la France est une petite région du monde le français devient une langue régionale
        Au moins, respectez la.

  5. Mali dit :

    que le PB arrête de courir après les autres nations “”””amies””””. Ils en ont rien à f***** de la Bretagne. Nous devons compter que sur nous et rien attendre des autres.

  6. Page dit :

    Nous espérons que vous n’êtes pas sans ignorer la situation de la Bretagne… Hi hi hi !

    • girard dit :

      Pour répondre à tous les propos qui sont tenus suite à notre communiqué. Nos tournures sont choisis et il n’y a pas de fautes d’orthographe. Le PB ne coure pas après les autres nations celtes. D’ailleurs nous avons des relations plus intéressantes avec les pays du Sud que les Pays Celtes. Le Pays de Galles est coutumié du fait depuis de
      nombreuses années sans que cela gêne les organisateurs et cela aurait été à eux de réagir ou de contrôler en amont leur communication et non à nous.

      • Puisque les fautes d’orthographe ne sont pas reconnues par leur auteur, pourquoi devrions-nous être coutumier (et non “coutumié”) d’oublier ce que les Gallois ont fait pour sauver des nationalistes bretons emprisonnés et condamnés à mort.
        L’excès du langage est un procédé coutumier à celui qui veut faire diversion.”
        François Mitterrand

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retrouvez 7seizh sur votre mobile où votre tablette Téléchargez l'application 7SEIZH.INFO

appstore L'application mobile pour Apple         playstore L'application mobile dans Google Play

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.