Home Annonces Culturelles Un projet de bagad à Plomelin

Un projet de bagad à Plomelin

Dominique Le Roux, de Plomelin -photo copyright Gwenn Pelliet
Dominique Le Roux, de Plomelin -photo copyright Gwenn Pelliet

Plomelin -7seizh.info a rencontré Dominique Le Roux de Plomelin qui projette de créer un bagad à Plomelin. Il est président de deux associations, le comité de jumelage Plomelin-Betziesdorf et l’association Saint David (la chapelle Saint Roch et Saint David). Il fait aussi partie comme il nous le dira, du comité de jumelage Plomelin-Crymych ville du Pays de Galles

[7seizh.info] Dominique Le Roux, bonjour, comment vous est venue l’idée de créer un bagad sur Plomelin ? 

Dominique Le Roux –  C’est en faisant le constat qu’à Plomelin, il y a déjà un cercle celtique et qu’il y manque des musiciens traditionnels, pour compléter l’engagement breton dans la commune, notamment par mon engagement au travers de l’association Brezhoneg e Ploveilh dont je suis également adhérent.

[7seizh.info] Vous avez pendant votre jeunesse, sonné de la bombarde. Avez-vous envie de vous y remettre ? 

D. L. R. – Je ne pense pas. J’ai appris à sonner de la bombarde tout seul, pour le plaisir, à l’oreille, sans notion de solfège, en autodidacte ; j’ai commencé par jouer de la flûte irlandaise, et naturellement je me suis mis à jouer de la bombarde.  Non, m’y remettre, j’ai assez d’activités, cela me prendrait trop de temps, d’autant plus que je fais également partie du comité de jumelage Plomelin-Crymych, et je ne peux être partout.

[7seizh.info] Quels adhérents visez-vous dans votre projet de bagad ? Jeunes, moins jeunes ? 

D. L. R. – D’abord les enfants de Plomelin, qui ont eu une présentation (1) avec 2 sonneurs, Bertrand Louët (2) et Vincent Gestin (3), avec l’espoir qu’ils viennent s’initier et perpétuer la tradition ; ensuite, s’il y a des personnes plus âgées, c’est avec plaisir que nous les accueillerons.  Bertrand Louët pense initier les enfants au moyen d’une méthode ludique de lecture des notes, car le mot solfège fait souvent peur et risque de rebuter certains.  Volontairement, nous ne proposerons pas au début de caisses-claires pour privilégier les pupitres cornemuses et bombardes.

[7seizh.info] Quel nom lui donneriez-vous ? 

D. L. R. – Je n’y ai pas encore réfléchi, mais pourquoi pas bagad Sant-Meryn, ou bagad Ploveilh ? Ce sera à décider plus tard en collectif.

[7seizh.info] Avez-vous déjà reçu des inscriptions, suite à cette initiation ?

D. L. R. – Non, pour le moment, personne ne s’est manifesté ; il nous faudrait pour commencer une demi-douzaine de bombardes et une demi-douzaine de cornemuses ; nous attendons le forum des associations de Plomelin qui s’est tenu en septembre afin d’envisager des répétitions ; il y aura de toute manière une adhésion, comme pour toute association, à respecter sur la réglementation sur les assurances, etc. De plus, il faudra rémunérer les enseignants, créer des manifestations festives pour recueillir des fonds ; nous solliciterons également des subventions pour nous aider dans le fonctionnement de l’association.

[7seizh.info] Pensez-vous que le bagad pourrait concourir aux championnats de la BAS (Bodadeg ar Sonerion) dans quelques années ?

D. L. R. – Oui, pourquoi pas, dans 5 ou 6 ans ; mais il faut déjà passer par l’école de bagad, ensuite le bagadig afin d’être au point pour les concours.

[7seizh.info] Dominique Le Roux, vous aimez les contacts humains, vu vos engagements associatifs. Les élections municipales auront lieu l’année prochaine, avez-vous l’intention de vous inscrire sur la prochaine liste municipale ? 

D. L. R. – Je n’ai pas été contacté pour le moment ; je n’y ai pas encore pensé, mais pourquoi pas ?

[7seizh.info] Trugarez vraz deoc’h, Dominig ha chañs vat d’ar bagad Ploveilh e miz Gwengolo !(Merci beaucoup à vous Dominique et bonne chance au bagad de Plomelin en automne).

Notes

(1) Début juillet, avec accord entre l’association Brezhoneg e Ploveilh et les instituteurs des classes primaires des écoles Notre-Dame et Lucie-Aubrac environ 130 enfants ont pu regarder et écouter les deux sonneurs présenter leurs instruments pendant deux après-midis.

(2) Bertrand Louët, bigouden de Pont-l’Abbé, est sonneur de cornemuse au bagad Briegdepuis 1992, directeur du bagad de l’école Saint Gabriel à Pont-l’Abbé, co-fondateur du bagad de Loctudy, enseignant de cornemuse à la BAS (Bodadeg Ar Sonerion) du Finistère depuis 1996, et à ce titre serait volontaire pour donner des cours au futur bagad de Plomelin. Il est professeur d’histoire et géographie depuis 2008.

(3) Vincent Gestin est talabarder (sonneur de bombarde) au bagad de Concarneau. Il a débuté à 12 ans à l’école de musique de Concarneau. Il est aussi professeur de bombarde pour la BAS (Bodadeg Ar Sonerion) à Concarneau depuis 1999, Il sonne ou sonnait aussi en couple : Voir le site des Bretons des bagadoù divroet où Monique Le Bronec, du bagad Bordeaux, l’a interviewé avec son compère Yann Cariou lors du concours de la Plume de Paon à Kemper en juillet 2008.

 

 

 

 

NO COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR