Rassemblement de solidarité avec Herrira le 17 octobre à Nantes

ehl bzh

Solidarité avec le mouvement Herrira !

Étant donné l’acharnement et la répression commis par l’État espagnol contre le collectif qui défend les droits des prisonniers et prisonnières politiques basques, Herrira, les comités bretons de solidarité avec le Pays basque, Euskal Herriaren Lagunak Breizh, exprimons notre profonde indignation et exigeons l’arrêt immédiat des poursuites à l’encontre de ce mouvement légitime. Pour rappel, 18 personnes avaient été interpellées le 30 septembre dernier lors d’une action brutale de la police, puis relâchées, certaines sous cautions. L’État espagnol veut étouffer le travail d’un mouvement populaire qui est parvenu à avoir un grand succès et à mobiliser les gens autour d’un problème urgent à résoudre: la violation des droits des prisonnier(e)s et exilé(e)s basques. L’État espagnol sait très bien que cette lutte est nécessaire pour arriver à une résolution juste et démocratique du conflit, et il n’a donc aucun intérêt à la laisser prospérer. Nous tenons à exprimer toute notre solidarité avec l’organisation Herrira qui comme nous milite pour faire connaître la situation des prisonnier(e)s politiques basques.

Il est important pour nous de nous mobiliser, notamment quant au même moment la France et l’Espagne signent ensemble des accords de coopérations encore plus étroits, dans leur lutte contre le « terrorisme ». La garde des Sceaux, Christiane Taubira, à reçu son homologue espagnol, Alberto Ruiz-Gallardón, à Paris, et au terme d’une réunion, les deux ministres de la Justice ont signé conjointement une déclaration visant à “renforcer le dispositif de lutte contre le terrorisme.

Pour montrer notre solidarité au Peuple Basque nous appelons donc à un rassemblement, jeudi 17 octobre, à 19h30, devant la préfecture de Nantes/Naoned.

Gora Herrira!
Gora Euskal Herria askatuta!
Euskal Herriaren Lagunak Naoned

2 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.