Home Communiqués de presse Manifestation de Quimper : restons unis !

Manifestation de Quimper : restons unis !

Les manœuvres de de certains syndicats et de certains élus du PS pour tenter d’affaiblir la mobilisation de samedi à Quimper semblent plutôt avoir l’effet inverse d’après ce communiqué de C. Troadec.

La grande manifestation prévue samedi à Quimper a pour but de défendre l’emploi et la Bretagne. Si le problème de l’éco taxe est venu cristalliser les oppositions ces derniers jours,  chacun aura bien compris qu’il fallait combattre ce nouvel impôt qui allait frapper l’économie bretonne au moment même où des pans entiers de notre industrie disparaissent. En moins d’un an, la Bretagne a été touchée par 8 000 suppressions d’emplois. C’est un véritable tsunami social qui emporte la Bretagne !

 

Pour faire face à tous ces problèmes un rassemblement large s’est constitué autour des acteurs économiques, sociaux et culturels. Il regroupe des paysans, des marins, des ouvriers, des commerçants, des artisans, des petits patrons, des responsables d’industries, des élus, des simples citoyens… bref quasiment toutes les sensibilités de la société bretonne. Ce rassemblement, une fois sortie de la crise, aura un rôle important si nous voulons construire un vrai projet d’avenir pour une Bretagne belle, prospère et solidaire. Il appartient aux Bretons en premier lieu de prendre des initiatives et cela dans le cadre d’une Région Bretagne dotée de nouvelles compétences et de nouveaux pouvoirs. Je regrette donc à nouveau les divisions et l’appel à manifester le même jour à Carhaix.

Si je peux comprendre certains arguments, je reste dubitatif face au double discours qui consiste à prétendre défendre l’emploi et à refuser d’être dans le même défilé que d’entrepreneurs susceptibles de créer des emplois ! Nous avons besoin, en Bretagne comme ailleurs, d’un réseau danse de petites et moyennes entreprises avec leurs entrepreneurs et les emplois qui vont avec. Car nous sommes tous des entrepreneurs potentiels que ce soit dans le domaine économique, social, associatif, culturel… Cela n’interdit pas de lutter contre les décisions scandaleuses prises par la multinationale Marine Harvest (fermeture des usines près de Carhaix et de Rennes) de licencier 400 salariés alors même que ce groupe fait plus de 200 millions d’euros de bénéfices en 2013, distribue des excédents exceptionnels à ses actionnaires tout en investissant en Pologne grâce à du dumping social. Mais pour contrecarrer ces décisions révoltantes, il faut rester unis !

Christian Troadec

Maire de Carhaix

Conseiller général du Finistère

Logo-collectif-VDTBZH

11 COMMENTS

  1. Avec le MEDEF et la CGPME puis C. Troadec, la FNSEA constitue un des fers de lance de cette manifestation du 2 novembre à Quimper. A travers la voix de Christiane Lambert, vice-présidente FNSEA, celle-ci appelle à l’application sur le territoire français, de la directive sur les salariés détachés. C’est cette mesure qui permet, en Allemagne, de faire travailler des ouvriers originaires d’Ukraine, de Bulgarie, de Pologne pour 4€ de l’heure, soit le salaire d’origine de leur pays. C’est bien dans le cadre du débat sur cette manifestation, et des revendications qui y seraient portées que mme Lambert intervenait dans l’émission de France 5, C à dire du 30/10.
    Décidément, la bonne place des abimés du capitalisme — chômeurs, précaires, salariés de + de 15 ans et toujours « smicards » — c’ est à Carhaix qu’elle se trouve samedi après-midi.
    Se mettre à la remorque d’nstitutions comme la FNSEA, le MEDEF, pour faire valoir des revendications sur la langue, la décentralisation, etc. ça exclut de fait, ceux qui comme moi, portent aussi ces exigences, mais ne le ferons pas avec ceux-là.
    C’est ancré le mouvement culturel breton à droite toute, comme c’est d’ailleurs clairement revendiqué sur l’autre portail breton.

  2. N’oublions pas non plus le sauvetage de la langue bretonne qui peut être pourvoyeur d’emplois : au Pays de Galles la TV en gallois a créé 2500 emplois. Il est vrai que les petits Gallois ont au moins 6h par jour d’émissions qui leur sont destinées en langue galloise… une demi heure en breton pour les petits Bretons, par semaine!!…RLB

  3. Je vois que vous avez remis mon commentaire je vous en remercie .Vous etes libre d’apprecier qui vous voulez .Mais ce que je constate ,c’est le manque d’objectivité de seizh info .Il est triste de censurer ainsi.

  4. Ah bon , votre commentaire a été censuré!!! aotrou Jos Bertic
    Qu’est-ce que votre invective devait être alors en version originale…car ce « qui reste » de votre diatribe n’est déjà pas à piquer des vers. Ceci dit , un peu vrai pour les patrons  » lâcheurs ».. mais pouvions-nous attendre autre chose? Quand à CH TROADEC, seigneur de Carhaix, c’est un socialiste que j’apprécie pour ses prises de positions , sa vie privée est , mon cher , privée .point barre…

  5. Je vois que sur ce site d’informations toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire .Je remercie les administrateurs d’avoir censuré mon commentaire .vous n’etes bien qu’une régie publicitaire et non un site d’information et dire vous touchez des subventions publiques .

  6. Sauf que ces entrepreneurs succeptibles de créer de l’emploi ont licencié 8000 personnes.pour exemple Alain Glon lors de la reprise des volailles de keranna à Guiscriff a supprimé 600 emplois .Depuis cette usine appartient à Sofiprotéol le groupe de Xavier Beulin(président de laFNSEA)les conditions de travail sont inaceptables et les salaires proches du SMIC après 33 ans d’ancienneté.Dans cette usine j’y ai beaucoup travaillé, mes parents encore plus .Alors comprenez moi quand je ne crois à ce revirement social d’Alain Glon,de l’institut de locarn,du medef breton et des dirigeants de FNSEA.Je pense à tout ces pauvres ouvriers bernés par le lobby agro-industriel breton qui vont aller manifester aux cotés de ce medef qui refuse les indemnités de licencement aux ouvriers de GAD .C’est prendre le bâton pour se faire battre.Monsieur Troadec seigneur de Carhaix,je vous prie d’arreter votre petit jeu électoraliste et battez vous pour l’amelioration du sort du monde ouvrier aux lieu de vous exclafer de vos entourloupes dans les resstaurants carhaisiens avec les membres du MBP dont j’ai fait partie.Vos méthodes et vos manipulations,je les connais bien alors cessez de tromper les gens.Vous qui critiquez les méthodes de Richard Ferrand,vous appliquez les mêmes avec pas mal de populisme en plus.Alors je vous souhaite bon appetit pour samedi soir après la manif.

    • Sa serrez bien que la manifestation se fasse national et non juste le Finistère dit dubun !!
      Oui nationale bretonne je vous rassure je ne suis pas un extrémiste loin s’en faut
      Je pense que cette manifestation aurait du avoir lieu à Rennes au conseil régional embryon de pouvoir breton pour lui demander déjà à exister aux yeux des bretons ce qui n’est pas le cas ,ensuite le contraindre à s’opposer vu la situation cataclysmique au pouvoir parisien en dépassant ses compétences dans l’esprit des états de Bretagne qui étaient le véritable parlement breton ,bien entendu de manière pacifique mais résolue car le pouvoir ne se donne pas il se prend et suivant les circonstances le 2
      novembre aurait pu devenir la fête nationale bretonne c’est à dire la prise de notre bastille

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR