Des états généraux pour la Bretagne

LOGO_petit_BreizhEuropaCertes, hélas habitués à voir la réelle gouvernance de la Bretagne s’opérer depuis Paris par son Préfet de Région, nous espérions malgré tout – devant la gravité de la situation – voir les revendications traitées autrement que par cette simple convocation par Monsieur Strzoda à Rennes des élus et divers représentants et acteurs de l’économie bretonne.

En effet, pourquoi organiser cette réunion du 6 novembre pour seulement rappeler les décisions annoncées dès le 16 octobre par Jean-Marc Ayrault et ne laisser la parole qu’aux sénateurs, députés et maires (aucun élu de l’institution régionale), venus en nombre occuper les premiers rangs et assurer leur promotion en monopolisant la parole ?

Breizh Europa estime que le sujet qui préoccupe la Bretagne aujourd’hui va au-delà des seules difficultés locales et du seul secteur industriel de l’agro-alimentaire. Il apparaît urgent de convoquer dès maintenant de véritables états généraux pour la Bretagne et d’aborder une réflexion économique et politique sur le choix de la gouvernance. Voulons- nous maintenir le « tout attendre de l’État » ou expérimenter la libération de nos énergies, de notre créativité en garantissant notre cohésion sociale …l’autonomie ? La question est à poser dans ces termes et pas autrement.

Caroline Ollivro
Présidente de Breizh Europa

6 COMMENTS

  1. OUI ! Il apparaît urgent de convoquer dès maintenant de véritables états généraux pour la Bretagne et d’aborder une réflexion économique et politique sur le choix de la gouvernance.
    MAIS ! Tant qu’il n’y aura rien de construit à l’échelle de la Bretagne (avec la Loire-Atlantique), je ne vois pas très bien ce que ces localismes de personnalités vont apporter ? Il y avait eu JY Cozan … Quoi de neuf Docteur ? La Bretagne continue encore et toujours d’exister par ses localismes. Rien de régionaliste ou d’autonomiste là-dedans !
    Au lieu de tirer par réflexe à boulets rouges sur les supposés adversaires à Rennes, Paris ou ailleurs, je pense que le mouvement breton devrait se regarder une bonne fois pour toute dans un miroir afin d’organiser sa mue.
    Il suffit de regarder du côté des Républicains modernistes du SNP bien implantés également dans les villes écossaises pour voir où pourraient se trouver quelques pistes de solution.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.