Samedi 23 novembre à 21h au Champ Commun – Concert Murielle Schreder (Harpe et voix)

13-11-23Au Café Concert du Champ commun

1, rue du clos bily-56800 Augan

www.lechampcommun.fr/02.97.93.48.51

Issue de famille bretonne du côté de ma mère, la musique traditionnelle a été mon premier lait, puis je  suis rentrée au Conservatoire de Nantes grâce à un programme spécial quartiers chauds… Ai  obtenu les Médailles d’Or et Musique de Chambre, en harpe à pédales, puis ai pris la tangente en jouant de la harpe celtique dans les rues de France et Navarre. Ai fait des rencontres qui m’ont amenée à composer, improviser, surtout à la harpe à pédales, qui offre plus de possibilités. J’ai crée mon répertoire solo «Histoires Invisibles», que j’ai produit  dans divers festivals internationaux. J’ai aussi travaillé en lutherie, dans la réparation des harpes, pendant quelques années, et crée une mécanique qui offre plus de souplesse d’utilisation, la «Delacour».
Plusieurs répertoires: compositions pour harpe à pédales seule, musique d’ensemble, orchestre, musique traditionnelle bretonne, camerounaise(oui), répertoire solo à la harpe celtique, et chansons trads américaines, puis depuis 2012 un spectacle solo «Once Upon a Boot»…
Petite restauration sur place/ entrée libre
Previous articleLes haras nationaux ne font plus naître de chevaux Bretons
Next articleFoot : une France normale….
Ce "champ commun" est fondé sur : - L'esprit coopératif et l'envie de travailler au pays, pour et avec celles et ceux qui y habitent ou viennent s'y poser pour quelques temps, - L'envie de trouver des alternatives à une économie du profit, à la grande distribution et autres grandes surfaces sur-exploitées, - Le rejet de ce modèle qui favorise la rémunération du capital au détriment de la dignité des travailleuse-eurs et de leur famille, qui s'approprie nos services au nom de leur rentabilité - La recherche de la qualité, d'un bien ou d'un service, qui se soustrait au packaging publicitaire pour faire confiance à celles et ceux qui produisent, fabriquent, créent à côté de nous et proche de nous. Nous proposons de réfléchir et de faire ensemble la démonstration d'autres manières d'assurer nos besoins et nos envies, localement, progressivement, en partant d'où nous sommes arrivés, dans la convivialité, la responsabilité et la confiance. Derrière tous ces grands mots, le projet que nous proposons aujourd'hui est simple: - une alimentation générale - le service postal - un bar-café-concert - une micro-brasserie

2 COMMENTS

  1. une fois de plus le champ commun nous surprend, nous rejouit par son programme. decidement il y a campagne et campagne. comment faire quand on habite loin ? y a t il des solutions d’hebergement, meme precaire?

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.