Manifestation-contre-le-racisme : la dernière carambouille du PS

31

Aaaah la bonne vieille ficelle ! La-lutte-contre-le-racisme ! Après avoir favorisé la montée du Front National pour emmerder le RPR, le PS ressort les vieux 45 tours. Le 30 novembre, des manifestations seront organisées partout en Bretagne et en France pour-lutter-contre-le-racisme. La raison ? Des crimes racistes ont été constatés ? Des nazis ont tiré sur un photographe de Libé ? Neu neu neu… Les poulardins du Parti Socialiste ont relevé des caricatures racistes de Christine Taubira sur… 3 pages Facebook. Oooohhh. Waaaahh. Alors entendons nous bien si tout cela était sincère j’irais manifester tous les jours contre le racisme. Et contre tous les racismes ! le racisme anti-noir, anti-arabe, anti-blanc (car il existe bien, être noir ou arabe ne vaccine pas contre la connerie), anti-kabyle, antisémite, anti-corse et anti-breton aussi car on a mangé cher ces derniers temps !

Mais manifester contre le racisme à l’appel du PS, c’est comme manifester contre les feux de forêt à l’appel de l’amicale des pompiers pyromanes !

Mais oui mais oui satané bondieu !

Ah et puis là où la ficelle ressemble à un câble sous-marin c’est la date : le 30 novembre c’est à dire le jour de la manifestation des bonnets rouges à Carhaix. Ah les futés ! Ah l’escroquerie navrante ! Le PS perd la main partout, ne sait plus comment s’en fourbicher, pèle-mêle, du mouvement des bonnets rouges, de la grogne sociale et fiscale, de la montée du Front National, des sondages en baisse, du chômage en pleine forme, de la désindustrialisation, de l’équipe de France de foot, des malabars qu’ont plus le même goût. Eh bien il nous ressort la bonne vieille lutte-contre-le-racisme. Racisme qu’il alimente lui-même chaque jour par son incompétence et son hypocrisie. Bon il faut bien le dire aussi, en pratiquant la politique de l’autruche sur certains sujets, le PS et le Front de Gauche sont devenus les meilleurs agents électoraux du Front National.

Oh et puis en ce moment c’est la mode, la Taubiramania. Interdit de dire du mal sinon “c’est raciste” ! Tout le monde met sur son profil Facebook la photo de la garde des sceaux. “En soutien”. Soeur sourire ! Bah oui Sainte Christine. Celle dont les services judiciaires sont en train de condamner lourdement les brûleurs de portiques écotaxe, celle qui n’a pas avancé d’un décret sur la question du rapprochement des prisonniers politiques basques ou corses. Un vrai modèle de sainteté ! Et puis, c’est quand même étrange, après l’élimination de Jospin au premier tour en 2002 et la qualification de Le Pen, c’était subitement devenue la mère Judas Christine Taubira. Elle et Chevènement avaient “contribués à la défaite de Jospin en contribuant à l’éparpillement des voix à Gauche, etc…”. Au PS, ça y allait sur la Taubirette ! A la sulfateuse ! Sus à la crapularde ! On l’aurait presque accusé d’être un agent de Le Pen. Ah faudrait ressortir les vieux dossiers !

Et maintenant, la voila devenue trois fois sainte à Solférino. La Marie-Madeleine de la lutte-contre-le-racisme ! Ah le beau tour de passe-passe ! Taubira, revenue d’entre les traîtres ! Alors quoi Harlem, ce serait-t’y pas que SOS Racisme aurait besoin de militants ?

Heureusement, le 30 novembre, alors que 46 vieux tromblons manifesteront contre-le-racisme à l’appel de 325 organisations, plusieurs milliers de bretons seront à Carhaix. Pas racistes pour un sou mais surtout bien ecoeurés par l’hypocrisie olympique du Parti Socialiste. Et par tous les cons qui se font encore avoir.

 

31 Commentaires

  1. contre-le-racisme :
    La vie ne s’arrête pas lorsque les Bretons sont sur les routes!
    Vous écrivez bien, mais votre propos très partisan tombe souvent dans le ridicule.
    Votre dédain pour le reste de la France ressemble étrangement à du Racisme.

    • à JC Mollet : Il ne s’agit pas de dédain pour la France. Je suis Breton et j’ai des amis français, evel just. Il s’agit de dire que les Bretons ne sont pas des Français, parce qu’ils en sont différents tout simplement.
      De plus la déclinaison française de la république (qui n’est qu’une parmi d’autres, n’en déplaise aux déificateurs de la “R”épublique) est mortifère pour la culture bretonne. Elle va amener un rejet de la France et (hélas) des Français en général. L’avenir de la France aux yeux des Bretons, passe par une reconnaissance culturelle donc linguistique…
      Aucun racisme là dedans…

  2. J’hallucine de lire un tel article nombriliste et désobligeant. Les faits inadmissibles pour tout républicain responsable ont eu lieu avant votre création bonnet rouge. La date du 30 novembre est inscrite depuis longtemps sur mon agenda contre la bêtise. J’ai été écœurée qu’une autre manif se déroule ce jour-là et ne soit pas solidaire. Je ne comprends pas comment on ne peut pas être révolté d’être rejetté pour sa couleur de peau. La Bretagne ne voit-elle que les problèmes qui la concernent?
    J’ose croire que non sinon les Français pourraient se révolter et refuser de payer les millions d’euros de portiques cassés!

    • Si “les français” (comme vous dites) étaient un peu moins sûrs d’eux-mêmes et de leur “modèle républicain”, ils n’auraient pas été assez neu-neu pour laisser LEUR gouvernement payer ces millions avec leurs tunes pour ces portiques. Si il veulent se révolter – et ils devraient ! y a matière ! -, qu’ils aillent faire un tour à Matignon ou Solférino, et s’occupent de LEUR merdier. Nous, on ne veut que juste ça : nous occuper de NOTRE merdier nous mêmes.

      Concernant cette manif’, si elle était mise avant (moi, je vous crois), on ne peut pas dire que la pub en ait été faite de manière efficace. Enfin, pas avant que ça tombe à pic pour le PS : ils ont, eux, les moyens de faire de la pub, mais ne le font que si/quand ça les arrange ! Ne soyez pas dupe, au PS, y a Valls : le PS est autant facho que l’UMP et à peine moins que le FN en ce qui concerne le racisme. Là, ils se sont retrouvés comme des cons, vu que Taubira ne s’est pas écrasée. Mais on peut dire qu’ils ont sacrément hésité avant d’intervenir …

      Quant à nous, bretons, nous sommes systématiquement victimes du racisme républicain : la république n’a pas de leçon à nous donner !

    • à Cel :
      Qui vous dit que l’on est pas révolté par le racisme, en raison de la couleur de sa peau ou d’une autre nature ? A part des mouvances d’extrême-droite, françaises ou bretonnes, (hélas présentes dans tous paysage politique et sociétal de par le monde), la plupart des gens ne supporte pas ça. Point n’est nécessairement besoin de défiler pour ça. Il faut le manifester au quotidien.
      Que les positions du PSF, grand thuriféraire de la république version française, exaspèrent les Bretons, il ya bien des raisons à ça.
      A propos de racisme revoyez les propos et écrits de nombre de “déifiés” de la 3ème, inscrits au panthéon républicain français. Revoyez le passé colonialiste de la France (sans parler de son actuel néocolonialisme africain et des DOM-TOM…)
      Quant aux Français qui pourraient se révolter et refuser de payer les portiques cassés : d’une part s’ils ne sont remplacés il n’y aura rien à payer, et d’autre part, le jour où les Bretons verront leurs impôts leur revenir, les Français n’auront rien à leur payer et chacun gèrera ses affaires chez soi.
      C’est pénible à la longue ces discours sur la Bretagne quémandeuse de subsides français. Les Bretons payent leurs impôts et il ne leur en revient qu’une partie. C’est donc plutôt les Bretons qui assistent les Français et pas l’inverse. Il y a vraiment des esprits jacobins bien formatés dans ce pays !
      Essayons de penser autrement.

    • Chère Cel je vous invite à faire le tour d’Internet pour vous rendre compte à quel point les bretons ont eu à subir le racisme des français. Sans aller bien loin les derniers propos du sieur Mélanchon en la matière sont édifiants. En ce qui concerne notre supposé nombrilisme, désolé mais pas question d’annuler Carhaix. Vous ne comprenez pas comment on ne peut pas être révolté d’être rejeté pour sa couleur de peau ? Vous avez raison. Les bretons ne comprennent pas comment un peuple peut subir depuis si longtemps une telle tentative d’annihilation. Vous pouvez comprendre ça ?

    • Non Cel, la date du 30 novembre n’est pas “inscrite depuis longtemps sur votre agenda”. Elle a été décidée le 15 novembre 2013 par les principales associations antiracistes.

  3. en réponse à votre article sur la carambouille au ps, nous marcheurs du 30 novembre, tenons à clarifier notre position”

    Tous égaux !
    Marche de l’égalité, contre l’intolérance
    RV Quimper, 30 novembre, Place St Corentin, 15h

    30 ans après la Marche des beurs, la banalisation des actes de discrimination est toujours, et plus que jamais, d’actualité.

    En écho à l’appel lancé le 11 novembre par quelques jeunes à un rassemblement, le 8 décembre prochain à Paris, place de la Bastille, pour défendre les valeurs de la République, un Collectif citoyen composé d’étudiants et de parents s’est spontanément constitué en Finistère, via les réseaux sociaux.

    Indignés par les dérives de l’intolérance et du repli sur soi, ce Collectif s’est très rapidement rapproché de la Ligue des droits de l’homme pour l’accompagner dans l’organisation d’un rassemblement, place St Corentin, suivi d’une déambulation à travers les ruelles de Quimper, jusqu’à l’esplanade François Mitterrand.

    Cette Marche familiale et festive se conclura par une série d’animations et de concerts, sur le parvis de la médiathèque.

    Nous voulons d’une société ouverte sur l’autre et sur le monde.

    Nous voulons d’une société de l’égalité en dignité et droits entre chaque individu.

    Nous voulons d’une société qui respecte la différence de l’autre.

    Nous voulons d’une société où le vivre et construire ensemble se fonde sur ce socle de valeurs partagées.

    Nous voulons d’une société de la tolérance.

    Nous voulons d’une société capable de nourrir l’espoir d’un avenir meilleur pour nos enfants.

    Collectif citoyen du Finistère – Ligue des Droits de l’Homme

  4. Ce que la gauche, politique et intellectuelle, applique, est rien d’autre que la démarche de base du racisme : Il faut dans un premier temps assimiler l’autre à un statut inférieur, en dehors de toute raison : il est raciste, homophobe, vichyste. On a donc des raisons de le détester.
    De cette façon ils obtiennent ce qu ils voulaient avoir : de dangereux extrémistes .
    Puis on essaye de créer la haine : on répète à satiété : vous êtes rance, vous êtes hors de la République, vous rappelez ” les heures les plus sombres de notre histoire”. La haine de l’autre, par sa race, ou par les idées qu’on lui prête : même combat.

  5. Je ne partage pas trop ton pessimisme : c’est vrai qu’il reste quelques dizaines de gesticuleurs et quelques centaines de blaireaux pour les suivre.
    Mais regarde, le 2 novembre, la fausse manif toute moisie de Carhaix : ils ont même été obligés d’importer du parigo pour essayer de sauver les apparences. Et ils se sont quand même rendus ridicules !!

    Si le connard n’est pas une race en voie de disparition en Bretagne (non plus …), le con-débile, capable de go-gober des délires comme ceux-là, lui, sera bientôt éteint.
    Il faut rester confiant dans le genre humain. Un jour, l’homo-glandus saura remplacer la cabine téléphonique qui sert de réunion au PSF en un joli petit parterre de roses …

    Les militants PSF se comptent seulement par poignées, mêmes dans les grandes agglomérations : un p’tit coup de gel, des poules auprès des arbres, et ça finira tout seul de passer.

    S B

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.