Brezhoneg er Post : ouzhpenn 30 lizher roet d’ar renerez / Langue bretonne à La Poste : plus de 30 courriers de soutien remis à la directrice régionale

6
10

Kemennadenn en div yezh / Communiqué bilingue

 

Kejet o deus tud Ai’ta ! ouzh Anne Nicolas, renerez Ar Post e Breizh, d’ar yaou 12 a viz Kerzu. Pal an emgav a oa labourat ha mont war-zu un emglev evit ma vo talvoudekaet ar brezhoneg ez-ofisiel en tier-post e Breizh, evel m’eo bet sinet nevez ‘zo gant Ar Post en Elzas hag e Korsika.

 

E Breizh n’eo ket bet graet c’hoazh, met dizale e kejo Anne Nicolas ouzh Pierrick Massiot, prezidant kuzul rannvro Breizh, hag ouzh tud Ofis Publik ar Brezhoneg evit gelet penaos kas an teuliad-se war-raok. E miz Du en doa skrivet prezidant ar rannvro evit pouezañ war an tu-se, evel m’o doa graet un tregont bennak a dilennidi eus ar vro en e raok (sellit ouzh ar roll da heul).

 

Betek-hen ez eus bet staliet un nebeud panelloù divyezhek e tier-post eus Penn-ar-Bed, evel e Karaez ha Pont-‘n-Abad. Goulenn a reomp ma vo klokaet ar pannelerezh-se ha staliet kemend all en holl dier-post a vez labourioù enno, ar pezh n’eo ket sistematek hiziv an deiz. Goulenn a reomp ivez ma vo talvoudekaet an implijidi brezhonegerien ha kontant d’implijout yezh ar vro en o micher dre ur badj da skouer, evel ma vez graet e bro Elzas gant Ar Post. Panevet d’an traoù diazez-se ha d’un emglev sinet a-benn nebeut evit frammañ ha kadarnaat plas ar brezhoneg er Post ez adkrogo Ai’ta ! gant e oberennoù en tier-post.

 

 

Roll an dilennidi hag ar c’humunioù o deus kaset lizheroù da renerez Ar Post evit sevel a-du gant goulennoù Ai’ta :

 

François de Rugy (kannad), Corinne Erhel (kannadez), Richard Ferrand (kannad), Gérard Le Cam (senatour), Marc Le Fur (kannad), Annie Le Houérou (kannadez), Annick Le Loch (kannadez), Philippe Le Ray (kannad), Pierrick Massiot (prezidant kuzul rannvro Breizh), Philippe Paul (senatour), Herve Pellois (kannad), Jean-Jacques Urvoas (kannad)

 

kuzul-kêr an Henbont, kuzul-kêr ar Releg-Kêrhuon, kuzul-kêr Douarnenez, kuzul-kêr Gwengamp, kuzul-kêr  Gwitalmeze, kuzul-kêr Kastell-Nevez ar Faou, kuzul-kêr Kemperle, kuzul-kêr Kerlouan, kuzul-kêr Konk-Leon, kuzul-kêr Langonned, kuzul-kêr Lanniliz, kuzul-kêr Lokmaria-Plouzane, kuzul-kêr Louargad, kuzul-kêr  Molan, kuzul-kêr Perwenan, kuzul-kêr Pleskob, kuzul-kêr Plougerne, kuzul-kêr Plouared, kuzul-kêr Plourin-Montroulez, kuzul-kêr Rieg, kuzul-kêr Rostrenn, kuzul-kêr Sant Marzhin war ar Maez

 

Une délégation du collectif Ai’ta ! a rencontré Anne Nicolas, déléguée régionale du groupe La Poste pour la Bretagne, ce jeudi 12 décembre 2013. Le but de cette rencontre était de faire progresser la prise en compte de la langue bretonne au sein des bureaux de poste de Bretagne et d’avancer vers un accord officiel tel que La Poste a pu signer en Alsace et en Corse.

Si un tel accord n’a pu être acté aujourd’hui, Anne Nicolas rencontrera d’ici peu Pierrick Massiot, président du Conseil Régional de Bretagne, ainsi que l’Office Public de la Langue Bretonne, à ce sujet. Le président de région lui avait écrit fin novembre dans ce sens pour appuyer à son tour nos demandes, suivant ainsi l’exemple d’une trentaine d’élus bretons (voir liste ci-après). Le collectif Ai’ta ! a ainsi remis à Anne Nicolas l’ensemble de ces courriers en mains propres.

A l’heure actuelle, la langue bretonne a été valorisée au niveau de la signalétique de quelques postes de Finistère, comme à Carhaix et Pont-l’Abbé. Nous demandons à ce que ces dispositifs soient complétés afin que ces agences bénéficient d’une véritable signalétique bilingue, et que ces premières avancées soient étendues à l’ensemble des postes qui bénéficient de travaux de réfection, ce qui à ce jour n’est pas le cas. Nous demandons aussi à ce que les employés brittophones et volontaires pour utiliser la langue dans leur cadre de travail puisse être valorisés, par le port d’un badge par exemple, à l’image de ce que La Poste fait déjà en Alsace. A défaut de ces avancées minimum, officialisées par la signature d’une convention telle qu’en Alsace et en Corse, le collectif Ai’ta ! reprendra ses actions laissées en suspens jusque là.

 

 

Liste des élus et conseils municipaux ayant adressé leur soutien  par courrier au collectif Ai’ta :

 

François de Rugy (député), Corinne Erhel (députée), Richard Ferrand (député), Gérard Le Cam (sénateur), Marc Le Fur (député), Annie Le Houérou (députée), Annick Le Loch (députée), Philippe Le Ray (député), Pierrick Massiot (président du conseil régional de Bretagne), Philippe Paul (sénateur), Herve Pellois (député), Jean-Jacques Urvoas (député)

 

Conseils municipaux de Châteauneuf du Faou, Douarnenez, Guingamp, Hennebont, Kerlouan, Le Relecq-Kêrhuon, Le Conquet, Langonnet, Lanniliz, Locmaria-Plouzané, Louargat, Mouëlan, Penvénan, Plescob, Plougerneau, Plouaret, Ploudamézeau, Plourin-les-Morlaix, Quimperlé, Rieg-sur-belon, Rostrenen, Sant Martin des Champs

6 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.