Le pacte d’avenir adopté au Conseil Régional

9

Le Conseil régional a adopté en fin d’après-midi, à 46 voix contre 36, le pacte d’avenir pour la Bretagne.

Le groupe socialiste a reçu le soutien du parti communiste français, mais pas de l’Union Démocratique Bretonne et de Bretagne Écologie, pourtant dans la majorité régionale. Du côté de l’opposition, Europe Écologie, le Nouveau Centre, l’UMP et les conseillers divers droite ont voté contre.

Aujourd’hui étaient réunis tous les conseillers régionaux de Bretagne administrative dans le but d’examiner le “Pacte d’avenir pour la Bretagne” présenté par le gouvernement français.  Après des échanges houleux en commission ce matin, la tension n’est pas redescendue lors du déjeuner et des interventions cet après-midi. Le conseil économique, social et environnemental régional (CESER) avait voté à une faible majorité en faveur de ce texte.

Certains regardaient le bout de leurs pieds.” nous a confié un élu après le vote.

Lors de sa prise de parole, Bernadette Malgorn (DVD), a interpellé le président Perrick Massiot : “Vous n’hésitez pas à signer des conventions par anticipation sur le vote de l’assemblée régionale. Cette fois, nous aurons presque 24 heures d’antériorité. Faut-il encore dire merci ? Où est la démocratie régionale ?
Henri Gourmelen (UDB) a quant à lui regretté l’absence de la Loire-Atlantique dans le texte. “La question de la réunification n’est même pas évoquée” ajoute-t-il, ponctuant son intervention par “Nous souhaitons vivre, travailler et décider au pays” repris plus tard par René Louail (Europe Écologie).

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault viendra dès demain à Rennes à l’École des Hautes-Études en Santé Publique. La signature est prévue à 17 heures.

9 Commentaires

  1. Le PCF, fidèle à lui-même : en 68, il s’était déjà rangé – en toute discrétion bien sûr – derrière De Gaulle ; pendant la seconde guerre mondiale, ses militants n’étaient pas tous FTP non plus… Et quand il se revendique “force de progrès”, ça me fait doucement sourire : il n’y a pas plus conservateur… Le dernier PC soviétique d’Europe, il est en France, où le camarade Lénine était venu se former d’ailleurs avant la révolution d’Octobre 1917 ! Il n’y a pas de fumée sans feu…

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.