Bombe ARB Lanmeur : Marylise Lebranchu a-t-elle bien compris le message ?

20

Entre la mairie de Morlaix, dont  Marylise Lebranchu, est l’ancienne maire, et la perception de Lanmeur, il y a exactement 14 kms. La nuit dernière une bombe était déposée par l’ARB devant la perception de la petite commune finistérienne. Est-ce un message pour la ministre de la décentralisation du gouvernement Ayrault ? On peut le penser au regard de la déception provoquée en Bretagne par l’avant-projet de loi sur la décentralisation (dit “acte 3”) et l’actuelle crise des Bonnets Rouges. Rappelons que “l’acte 3” était porté par Marylise Lebranchu et que la faiblesse de ce projet est une des causes de la révolte actuelle.

Enfin, comment ne pas penser au récent débat à l’assemblée nationale sur un amendement permettant une éventuelle réunification de la Bretagne. A l’issue de ce débat, Marylise Lebranchu, encore elle, s’était prononcée contre cet amendement. A de multiples reprises, alors qu’elle était dans l’opposition, Marylise Lebranchu s’était prononcé en faveur de la réunification de la Bretagne, une fois arrivée au gouvernement, celle-ci se prononce… contre.

Autre sujet de mécontentement pour les clandestins bretons : dimanche dernier Marylise Lebranchu douchait les prétentions corses en matière d’autonomie et de langue. Dans un entretien accordé à Corse-Matin et à France 3 Corse, celle-ci réaffirmait “l’impossibilité constitutionnelle” de mettre en place la coofficialité de la langue corse sur l’île et de créer un statut de résident pour pallier aux problèmes de logement. Rappelons que la coofficialité de la langue avait été votée démocratiquement à l’unanimité par l’assemblée de Corse en septembre dernier.

Problème : cette suite de revirements et de crispations illustrent, aux yeux de nombreux bretons, la dérive de la classe politique française et l’impossibilité pour l’état jacobin de répondre correctement aux attentes locales.

Sans présupposer de la teneur de la revendication de l’ARB, on peut d’ores et déjà se poser la question  : Marylise Lebranchu et à travers elle Jean-Marc Ayrault et François Hollande ont-ils bien compris le message ?

20 Commentaires

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.