Le Pays Basque se rebelle : manifestation monstre à Bilbao hier

BilbaoPlus de 130.000 personnes selon la police ont investi les rues de Bilbao samedi pour  le « respect des droits des prisonniers politiques », la paix et une solution pacifique et définitive au « problème basque » et pour exiger l’incarcération des prisonniers basques au Pays Basques près de leurs familles,.

Tous les partis avaient appellé à descendre dans la rue, sauf le parti socialiste et le parti populaire (droite). Vendredi, la « Audiencia Nacional » avait pourtant interdit la manifestation.

Pour l’occasion, tous les partis ont bravé l’interdiction et ont marché côte à côte. Le Parti Nacionalista Vasco (PNV) et la gauche « abertzale » Bildu, Sortu, Aralar, avec Izquierda Unida et les syndicats « nationalistes » ELA et LAB, les Commissions ouvrières, des groupes féministes, des prêtres, des contingents républicains, des adhérents du PSOE, les membres de la présidence du parlement basque, le maire de San Sebastian. Tout le monde y était, graves et déterminés.

 

 

28 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.