Pierrick Massiot : « ben » meins…

bertègn851…. farae aprende un p’tit l’istouére de Bertègn !

Vene-la de qai qé met a sonjae la caozeriy a Pierrick Massiot, le perzident de la rejion Bertègn, journalizéy le 16 dou mei de janvië su la cour-web ao « Journal du Dimanche ».

Aloure, permië, sti-la caoze ben. « Je së portae  pour qé la Leire-de-Bertègn s’rae runifiéy o la Bertègn » Vene-la de qai haitant a leire pari ?

Meins dame, gn’a dou qai d’aote un p’tit pu futant dens la caozeriy-la : « Historiquement, la plus grande partie de la Loire-Atlantique fait partie de la Bretagne. »

Qhi q’ét la bobiaseriy-la don ? Le Pierrick Massiot voulae préchae dou Bas-de-la-Leire seben (Peyi de Ré e Vignamant). Meins le Bas-de-la-Leire (ou ben « l’aote cotë de l’iao » a-mode dou monde dou Haot-de-la-Leire) ét berton de vieu, aotant come Rene ou ben le Haot-de-la-Leire dame !

Un p’tit d’istouére : en 851, Charles Le Chauve le roué franc, meti son renonci su le peyi renaez, le peyi naontaez e le peyi de ré (tout le Bas-de-la-Leire du temp-la). Tenant gn’avae horgnoche ente les françaes e les bertons raport és peyis-la. Gn’avae fo de colons bertons dens les toués peyis-la en-mêle le monde orinë de galo-romaens e les francs Deça, les bertons mintes lou pognes sur d’aotes contréys core, des morciaos de la Normandiy, de l’Anjou, dou Maene, … I futent deqhussës des terouérs-la par eprés meins pâs jameins i se n-n’alite des peyis de Naonte, Rene e dou peyi de Ré.

Vene-la pourqhi qé la Bertègn ét yune des pu vailles naçions dou Monde en-vû ses separts. En-vu yelle, la France ét ben jieune. En 1947 (!), un coupe de qhemunes dou comtë de Nice futent core amaréys a la France (Tende e La Brigue ao soulaïre de Nice) e en 1962 ét 3 departamants qi se denâchite de la France o l’independance de l’Aljériy.

851 pour la Bertègn. 1962 pour la France. Les separts de la Bertègn sont viailles come les chemins. Farae qé Pierrick Massiot pousserae un p’tit pu fo su l’istouére de note peyi, pari ?

Parolië : vene-la : voila (merdrignac), journalizéy : publiée / cour-web : site internet / haitant : plaisant, agréable / futant : énervant / bobiaseriy : connerie / Bas-de-la-Leire : Sud-Loire / Haot-de-la-Leire : Nord-Loire / Leire-de-Bertègn : Loire-Atlantique / Vignamant : Vignoble / Meti son renonci : abandonna / tenant : constamment / horgnoche : des combats, des tensions / orinë de : descendants / deqhussës : virés / separts : frontières / en-vu : au regard et « comparé » / soulaïre : est / denâchite : se détachèrent / vailles comes les chemins : vieilles comme Hérode / poussae : étudier

 

1 COMMENT

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.