JEAN CABY : pseudo démocratie ou chantage à l’ emploi !

Après les avis défavorables émis par les syndicats CFDT et CGC auprès du Comité central d’ Entreprise ce jeudi 30 Janvier concernant l’ offre de reprise de Jean Caby par Monique Piffaut , la direction du groupe pratique le chantage à l’ emploi en brandissant le dépôt de bilan .

De source syndicale,

La méthode employée est la suivante :

 » La direction a  organisé une désinformation pour obliger les syndicats à organiser un vote à bulletin secret de l’ensemble du personnel.

Le résultat risque donc de basculer pour l’avis favorable devant ce chantage à l’emploi : mieux vaut 150 virés qu’un dépôt de bilan au risque supposé plus lourd pour l’emploi …

C’est la première fois qu’un patron demande autant de démocratie dans son entreprise ! comme quoi pour l’intérêt financier, tout est bon… »

Eric STEINER a brandi la menace du dépôt de bilan ce qui paraît fort improbable car cette décision nécessiterait l’accord du groupe AOSTE/CAMPOFRIO qui ne pourrait accepter d’être associé à un tel scandale  social !

Résultat du vote en fin d’ après-midi …

 

2 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.