Jean-Marc Ayrault : visite sous haute surveillance au Sillon de Bretagne

Photo prise mercredi au Sillon-de-Bretagne (Saint-Herblain). une enquête est en cours.
Certains murs du Sillon avaient été tagués par des jeunes avec des slogans hostiles au premier ministre. Une enquête a été ouverte.

(En bref) Un important dispositif policier a été mis en place au Sillon-de-Bretagne pour la visite du premier ministre français, Jean-Marc Ayrault venu inaugurer la rénovation de l’immeuble. Le groupe de manifestants venu l’accueillir a été écarté, puis parqué à divers endroits, n’ayant plus la possibilité de quitter les lieux et de se retrouver. « Nous respectons les consignes » a déclaré un représentant des forces de l’ordre.

photo

 

 

18 COMMENTS

  1. O France , pays des libertés !!!ne vois-tu donc pas la dictature s’installer? avec les valets Ayrault et Valls…qui n’ont pas le courage de discuter avec les gens du peuple!!!

  2. Le simple fait de laisser entrevoir les hermines de mon écharpe et je me suis retrouvé de force à manifester avec un groupe dont l’avenir de la Bretagne n’est pas la préoccupation principale.
    Notre groupe a donc décidé que quitter les lieux .
    On nous a formellement interdit de partir et ceci jusqu’à 18h 30 , l’heure à laquelle JMA quittait le sillon de Bretagne . (investi par des centaines de policiers et CRS )
    Il a même fallu négocier pour changer de trottoirs ….la dictature se met en place..

  3. Le fait d’interdire à des « manifestants », présumés ou réels, de quitter un endroit me semble caractérisée une atteinte à la liberté d’aller et de venir… Y-at-il un juriste dans la salle?

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.