Quimper : le comité pour le maintien de l’emploi occupe la préfecture

IMG_2970Depuis ce matin, une vingtaine de manifestants du comité de maintien de l’emploi en Bretagne et des bonnets Rouges, occupent l’accueil de la  préfecture à Quimper.

Son représentant, Mathieu Guillemot, dénonce la trahison de Richard Ferrand, député de Carhaix-Châteaulin, qui a rencontré mercredi dernier à Paris, le ministre de l’Agroalimentaire Guillaume Garot, sans consultation préalable des représentants du personnel, de la direction de Marine Harvest où des élus locaux. Les manifestants demandent des explications sur cet entretien entre le député et le ministre. Ils estiment que la rencontre est une trahison puisqu’elle s’est réalisé « dans le dos et sans consultation des principaux intéressés ».

Le comité de soutien de l’emploi en Bretagne est décidé à rester sur place jusqu’à ce qu’il soit entendu et appelle les ouvriers de l’agroalimentaire du Finistère à les rejoindre.

21 COMMENTS

  1. Ferrand, apparatchik s’il en est… N’a RIEN fait, ou si peu, pour maintenir ouverte la station-service ELF d’Hanvec sur le bord de la RN 165 dont la fermeture – encore une fois – a été dû à une décision émanant d’un service de l’état français. Après, cette gauche bobo – dont la Bretagne ne souffre que de trop : ne JAMAIS oublier l’appel du PS à ne pas manifester à Quimper aux côtés des Bonnets Rouges – n’étant pas à une contradiction près, va s’en prendre à la « grande distribution qui tue le commerce de proximité » !!!

  2. Richard Ferrand est un chevènementiste (pire que les « mélenchonistes », c’est dire) au plan du jacobinisme !
    J’espère que c’est son dernier mandat.
    Il faut lui faire toute la publicité qu’il mérite.

  3. Qu’ils n’oublient pas non plus d’aller s’occuper de l’Institut de Locarn, des représentations locales et régionales du Patronat, du siège de la FDSEA et des coopératives agricoles et des sièges des grandes banques nationales et régionales !!! 😉

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.