Municipales : « Changer la Ville » propose un programme ambitieux pour le gallo et le breton à Rennes

Elections municipales : à Rennes, « Changer la ville » est la liste « vraiment à gauche » soutenue par le NPA et Breizhistance. Contactée par « Voteriys 2014 » qui interroge les candidats aux municipales sur leur programme pour le gallo, « Changer la ville » a fait parvenir au collectif la réponse ci-dessous. Notons que « Changer la ville » compte, en son sein, de nombreux brittophones et au moins une gallophone, Valérie Faucheux, originaire de la région de Vitrae/Vitré.

« Les langues régionales et minoritaires appartiennent au patrimoine commun de l’humanité. A Rennes, les langues de Bretagne (breton et gallo), sont un élément fort de la diversité culturelle et participent pleinement à l’identité de notre ville. La municipalité de Rennes se doit de les protéger, les promouvoir et en favoriser l’usage.

La politique de soutien à ces langues menée par la Ville de Rennes n’est pas à la hauteur de l’enjeu culturel que représente leur valorisation. La responsabilité de protéger, de promouvoir et de favoriser l’usage de ces langues, oblige notre ville à une politique plus ambitieuse. Il est temps  de sortir de la politique au coup par coup qui caractérise l’action de la majorité sortante dans ce domaine. Nous voulons construire avec les associations une véritable politique linguistique locale avec des objectifs définis sur toute la durée du mandat. Sur la question des langues de Bretagne, elle devra s’appuyer sur deux piliers : l’éducation et une plus grande visibilité dans l’espace public.

1 – Nous voulons faire vivre les langues de Bretagne, encourager l’apprentissage et l’usage du breton et du gallo.

• Nous proposerons des activités périscolaires en breton et en gallo dans les écoles ;

• nous participerons au montage d’une crèche bilingue en concertation avec les parents volontaires et l’association Div Skouarn ;

• nous proposerons des formations en breton aux personnels communaux qui le souhaitent et nous participerons au développement de métiers en langue bretonne ;

• nous soutiendrons la création d’un 3e site d’enseignement public bilingue ;

• pour permettre la scolarisation de tous les enfants, nous aiderons Diwan à disposer des infrastructures nécessaires à l’exercice de son activité et soutiendrons sa volonté d’intégration dans l’éducation nationale.

2 – Nous voulons rendre visibles le breton et le gallo dans l’espace public et la communication municipale.

• Nous nous assurerons de la mise en œuvre du niveau 2 de la charte Ya d’Ar Brezhoneg et tendrons vers le niveau 3 en fin de mandat ;

• nous développerons progressivement la signalétique en breton et en gallo, à Rennes comme dans le reste de l’agglomération, les lieux publics, les services municipaux et les transports en commun ;

• nous donnerons plus de place au breton et au gallo dans la communication municipale : Les Rennais, Rennes Métropole Magazine, site de Rennes Métropole, affichages municipaux, campagne de promotion de la ville, etc.
Nous voulons rendre accessibles pour toutes et tous l’apprentissage et la pratique des expressions culturelles bretonnes et gallèses, notamment la musique et la danse, et leur donner une plus grande visibilité.

• Nous soutiendrons les associations proposant des activités culturelles bretonnes et gallèses ;

• nous favoriserons la diffusion des créations artistiques bretonnes dans le cadre des festivals ;

• nous aiderons l’édition de livres en breton notamment par la commande publique et créerons des rayons en langue bretonne dans les bibliothèques de quartier. »

Matthieu Theurier et Valérie Faucheux

7 COMMENTS

  1. Bonjour,
    Il y a une erreur. La liste « Changez la ville » est une liste de rassemblement avec EELV, le Parti de Gauche et Ensemble (tous deux membre du Front De Gauche).
    Valérie Faucheux était effectivement tête de liste de « Rennes à gauche »… en 2008

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.