Il y a 40 ans, Roc’h Tredudon explose

RochtredudonAu lendemain de l‘action détonante d’Ai’ta, Boum à Roc’h Tredudon, le regard des médias hexagonaux se portent sur l’attentat du 14 février au Roc’h Tredudon.

roch tredudonIl y a quarante ans,
« 14 février 1974, 1h10, deux explosions »
Quarante ans après, et alors qu’il y a prescription, personne n’a jamais dit qui avait, par une nuit de février 1974, placé les deux charges explosives de cette action signée FLB.

16 COMMENTS

  1. A 7 heures du matin, je passai au RocTredudon pour me rendre chez un client. J’ai constaté que le pied du Roc était couvert de tentes de l’Armée de Terre en manoeuvre. J’ai alors été étonné de l’importance du campement. Il m’a été rapporté plus tard que des commandos de marine avaient eu pour mission de placer des charges explosives fictives mais que des barbouzes les auraient remplacé par des charges réelles. Le but est alors de provoquer une réaction anti-FLB. Le pylone ne pouvait être remis en état avant deux ans selon les propos officiels. En réalité, il fut reconstruit en environ 6 mois, la population avait repris les veillées traditionnelles et échappait au conditionnement médiatique.
    Aucune interpellation… Bizarre !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.